Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

BOURGES au fil de ses rues et de SA RICHE HISTOIRE, les abords de la cathédrale

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

___________________

BOURGES au fil de ses rues

et de SA RICHE HISTOIRE,

les abords de la cathédrale 

___________________

POUR FACILITER VOS RECHERCHES sur nos blogs 

AYEZ LE REFLEXE d'UTILISER SOMMAIRES et PAGES THEMATIQUES à DROITE des articles

_________________ > > > > > > 

CLIQUEZ sur les LIENS en SURBRILLANCE qui vous ouvrent des articles complémentaires - bonnes visites !

____________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

________________

___________________

BOURGES au fil de ses rues

et de SA RICHE HISTOIRE,

les abords de la cathédrale 

_____________________________

Toponymie – le foisonnement des noms 
Gallo-Romains et Médiévaux
15 siècles de déformations du nom 

___________________

Connue sous le nom de «  AVARICUM «  dans des écrits attribués à César ( livre VII et au livre VIII en fait de la main de Hirtius ) dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules ; ainsi que dans le livre III de ses Commentaires sur la Guerre civile . 
La localité s'appelait sans doute en gaulois « Avaricon «, toponyme dérivé n « du nom de la rivière qui la borde, l’Avara, devenu de nos jours l’Yèvre complété du suffixe « ICON « . 
Cette dénomination pourrait donc, signifier « la ville au bord de l’Avara » .

Lien vers notre SOMMAIRE du MONDE GALLO ROMAIN 

De plus, on en trouve mention, dans l’Epitome de Florus, puis dans l’Itinéraire d’Antonin, ainsi que sur la fameuse TABLE de PEUTINGER ( carte détaillé de la Gaule GALLO ROMAINE ) . Le géographe Ptolémée transcrit le nom de la cité en grec ; dans la seconde moitié du IV éme siècle Ap-J-C, l’historien Ammien Marcellin la cite sous le nom de « BITURIGAE « . Quelques décennies plus tard, Orose, dans ses « Histoires contre les païens «, écrit « BITURIGO CIVITAS «, et au cours des mêmes années, un texte administratif, la Notice des Gaules, emploie la forme « CIVITAS BITURIGUM « . 

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com (c) - Berry - Cher - France
BOURGES au fil des rues - Bj-Photos (c)

En 471 Ap-J-C, l’évêque de Clermont, Sidoine Apollinaire, parle dans sa correspondance  de Biturigas, ainsi que la « plebs Biturigis « la population de Bourges . Environ un siècle plus tard, Grégoire de Tours, dans son Histoire des Francs, a recours à Bitorex, Biturigas, et Biturigum . Jonas de Bobbio, dans sa Vie de saint Colomban ( 650 A-p-J-C ), fait état de la Betoricensis urbs . Un peu plus tard, on lit sur des monnaies mérovingiennes les formes suivantes : Betorex, Betoregas, Betorigas et Beoregas, la dernière témoignant de l’effacement du t intérieur dans la prononciation . Plus près de nous, au XIII éme siècle, une liste fiscale dite Liève contient à plusieurs reprises la forme Borges, témoignant d’une progression qui aboutit, dans un document daté de 1410 et évoqué par A. Buhot de Kersers dans son Histoire et statistique monumentale du Département du Cher , à la forme que nous connaissons actuellement, de la sorte attestée au début du XV éme siècle : Bourges .

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

Bref HISTORIQUE

Pré-histoire – Néolithique

______________________

On a identifié une présence humaine dès cette période . Une fosse funéraire, prés d’une habitation, a été fouillé au nord de la commune , on y a trouvé les restes de 46 corps . Ces ossements remontent à une période comprise entre - 6.000 ans et - 2.200 ans  AV-J-C .

La « capitale » du peuple gaulois des Bituriges Cubes

_________________

Avant la période romaine, un peuple gaulois, des celtes nommés « Bituriges Cubes «, occupe le site, en toute modestie ils se qualifiait « les rois du monde » . Puis, dans l'Antiquité plus tardive, la ville est citée sous la forme « d’Avaricum « le lieu sur l’Yèvre » ( le nom celte de la rivière étant  « Avariko «    Avar en celte ) 

V éme siècle Av-J-c.

________________

En ce V éme siècle, le peuple gaulois des « Bituriges Cubes « développe une vaste agglomération s’étendant sur plusieurs dizaines d’hectares ; cette cité a des liens étroits avec des cités Arvernes ( Luern, Gergovie ) et des cités Méditerranéenne ( Massalia, Golasecca, Etrurie padane . . . ) . 

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) - Cher - Berry - France
BOURGES au fil des rues - Bj-Photos ( c )


Le rapport des fouilles réalisées dans le quartier Saint-Martin-des-Champs  démontre l’importance des activités artisanales dans le développement de la cité ( époque : extrême fin du 1er âge du Fer ) . Des tombes riches, comme le grand tumulus de Lazenay, manifestent par ailleurs la puissance de l’aristocratie Biturige de cette époque . Ces récentes découvertes archéologiques, confirment le possible lien avec le texte de Tite-Live affirmant que les « Bituriges Cubi « ( et leur roi Ambigatos ) auraient encadré les premières migrations celtiques en Italie du Nord .

 IV éme au Ier siècle Av-J-C

_________________

 À la fin du V éme siècle Av-J-C . J.-C., le site semble déserté en grande partie ( guerre, épidémie ? ) et n’est réoccupé densément qu’à partir du II éme  siècle Av-J-C . La révolte des Bituriges contre les Romains et leur massacre par les Romains en 53 Av. J.-C. est l'une des causes de la révolte généralisée des peuples Gaulois, inspirée par Vercingétorix contre César . Durant la guerre des Gaules, César fit un siège de Bourges, qui dura de longs mois . Partout ailleurs en Gaule, Vercingétorix avait mis en place une politique de la terre brûlée pour qu’aucune ville, aucune ferme ne devait servir à l’approvisionnement des légions romaines .

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

diaporama au fil des rues

_________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Ier siècle AV-J-C - SIEGE et DESTRUCTION

de la « BOURGES CELTE

________________

Les habitants d’Avaricum supplièrent Vercingétorix d’épargner leur cité, mettant en avant la protection de leur ville défendue par des obstacles naturels ( situation sur une butte entourée d’une rivière et de marais ) et défendue par une puissante muraille au sud ( Oppidum barré caractéristique ) . Mais CÉSAR réussit à prendre la cité en affamant ses habitants et en repoussant l’armée de secours envoyée par Vercingétorix . Décidé à faire un exemple répressif, la vengeance de CÉSAR fut terrible . Des 40 000 hommes, femmes et enfants enfermés dans ses murs, seuls 800 en réchappèrent pour finir en captivité .

Période romaine d'Avaricum - ( ville romaine ) - Haut-Empire

____________________

Une fois la ville gauloise rasée, elle est reconstruite dans le style de l’occupant romain avec un plan hippodamien et de nombreux complexes monumentaux : 
porte monumentale, aqueducs, thermes et amphithéâtre . . . De nombreuses villas l’entourent et la ville antique atteint une dimension supérieure à la Bourges médiévale .
( Des pierres de réemplois venant des remparts gallo-romains seront intégrés  pour construire par exemple le Palais Jacques Coeur ) . 

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) - Cher - Berry - France
BOURGES au fil des rues - Bj-Photos ( c )

L'urbanisation romaine de la capitale berrichonne, au début de l'époque gallo-romaine s’organise autour d'un « forum « . Ces restes de la place publique antique, ont été détectées dans le sous-sol du centre-ville . Ce complexe monumental est découvert fortuitement en 1857, lors de travaux visant à colmater les caves du palais ducal . Par suite de désordres administratifs, les fouilles et l'exhumation de ces vestiges gallo-romains ne seront effectifs qu'en 1861 ( sous la conduite de Jules Dumoutet . . . ) .
Ce n'est qu'un siècle plus tard, en 1961, que des fouilles archéologiques précises, seront effectuées à l'emplacement du forum d'Avaricum ( dirigées par Jean Favière, conservateur du Musée du Berry ) . Ces travaux mettent en évidence les contours et dallage de la place publique gallo-romaine enfin accessibles . Un « oushebti » ( petite statuette Égyptienne  figurant un personnage, emmailloté dans des bandelettes, les bras croisés . . . ) fut découvert à Bourges, attestant du brassage des cultures et des influences des différentes population de l'Empire romain .

Bas-Empire – Véme et VI éme Siècle Ap-J-C

__________________

Suite aux désordres des « invasions dites barbares «, la ville se fortifie se protégeant dans une enceinte construite en réutilisant les pierres des bâtiments officiels démantelés ; sa surface de 40 ha, prouvant un retrait par rapport à la période précédente, reste toutefois une des plus vastes des Gaules . Ses maisons majoritairement en bois sont la proie d’un premier grand incendie en 588

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE .​​​​​

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

diaporama de PORTES en PORTES

_________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Premières mentions d’un ÉVÊCHÉ
IV éme au VIII éme siècles

_______________

Bourges devient le siège d’un vaste archevêché, regroupant les cités de Albi, Cahors, Clermont-Ferrand, Mende, Puy-en-Velay, Rodez, Saint-Flour et Tulle . Ce diocèse est l’un des tout premiers à être fondé par saint Ursin lors des premières campagnes d'évangélisation de la Gaule vers le IV éme siècle Ap-J-C . 
Du fait de son étendue, le diocèse obtient de nombreux privilèges, les archevêques de Bourges devenant primats des Aquitaines et patriarche de l'Église romaine . Dès le Moyen Âge, ces prérogatives seront contestées notamment par les archevêques de Bordeaux, elles n'ont plus, de nos jours, qu’une valeur honorifique .

Des Mérovingiens aux Capétiens

Lien vers nos articles sur l’ art Mérovingien

_________________

Bourges se remet lentement de son premier incendies . Possession du ROYAUME WISIGOTH d’AQUITAINE, la ville est prise par le Franc Charles Martel en 731, puis par Eudes d'Aquitaine . Pépin le Bref, roi des Francs, la prend d'assaut en 762, rase ses remparts et l'intègre au domaine royal sous la garde de ses comtes . Il y fait aménager un palais comtal dès 767.

                            Lien vers nos articles sur l’art Carolingien

________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) - Cher - Berry - France
BOURGES au fil des rues - Bj-Photos ( c )

Il semble que cette période carolingienne contribue largement à l’expansion de Bourges . Si elle débute par un nouvel incendie destructeur en 760, de nombreux édifices sont construits, signe d'une réorganisation sociale, politique et religieuse . 
De cette époque date la construction d'un Hôtel-Dieu ( hôpital ) et de la première cathédrale de Bourges, à l'emplacement de l'actuelle, par Raoul de Turenne .

 

LA PREMIÈRE CATHÉDRALE de BOURGES

__________________

De cet édifice, subsiste une crypte mérovingienne sous le chœur de la cathédrale actuelle . Parallèlement, est construit un palais ( sur le site de l’actuelle préfecture ) . De nombreuses abbayes sont fondées avec l'appui du pouvoir royal comme celle de Saint-Ambroix . Un vaste mouvement de construction d’ églises, couvre la cité, dont l'église Saint-Paul .

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

diaporama PORTES de SAINT ETIENNE

_________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

La cathédrale Saint-Étienne, X éme au XIII éme siècles .

_________________________________

Au début du XII éme siècle, Bourges devient siège d'une vicomté, jusqu'à ce que le dernier vicomte de Bourges, Eudes d'Arpin en 1101 vende ses fiefs pour 60 000 sous-or au roi de France afin de financer sa croisade . 

Bourges entre, de ce fait, dans le domaine royal, propriété propre de la Couronne . L'archevêque Aimoin constitue en 1038 une association diocésaine regroupant tous les hommes de plus de quinze ans, qui prêtent serment de défendre la Paix de Dieu . Bien que peu efficace, cette milice est relayée au XII éme siècle par une commune diocésaine ( vers 1108 ) qui, paraît plus efficace ; en 1149, cette milice contraint le féodal Renaud de Graçay à abandonner le château de Saint-Palais .

Preuve d’une sensible opulence, l’architecture des monuments de la ville se renouvelle, d'une part avec la mise en chantier de la cathédrale ( début des travaux en 1195 sous l'impulsion de l'archevêque Henri de Sully ), 
et d'autre part avec la construction d’une nouvelle enceinte médiévale, dont l'architecture se révélera être un « véritable modèle » pour les autres murailles érigées sous le règne de Philippe Auguste, dans son royaume . Flanquée d'une imposante tour circulaire ( construction initiée sous le règne de Louis VII ), le chantier des remparts se termine probablement en 1189, portant la superficie de la ville close à 15 ha, et créant, hors murs les faubourgs de Saint-Ambroix, Saint-Fulgent et Saint-Ursin .

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) - Cher - Berry - France
BOURGES au fil des rues - Bj-Photos ( c )


Centre religieux important, Bourges, même si elle n’est pas un lieu de pèlerinage, est un lieu de pouvoir, où l’influence des familles locales reste proche du roi . Ainsi les lignées des « La Châtre «  et des « Sully « , pour ne citer qu’eux, concourent à la volonté de réaliser un édifice exceptionnel digne de la puissance tant économique que politique des archevêques de Bourges .

Durant une nuit de tempête, la cathédrale foudroyée, est en feu . Elle venait d’être reconstruite et n’était même pas encore achevée . Les notables hésitent, mais par rivalité avec l’archevêque de Bourges, Henri de Sully ( frère du constructeur de Notre-Dame de Paris ), décident en 1192 l’édification d’une nouvelle cathédrale sur un plan unique et original .

Cette cathédrale originale se voudra une  manifestation visible de la puissance de l’église du Berry, mais aussi de la monarchie capétienne ( sidérant les Anglais  tout proches ) . De 1192 jusqu’au milieu du XV éme siècle, soit pendant plus de 250 ans, ce chantier et ses adjonctions successives, monopolise toutes les énergies de la ville de Bourges .

En 1251, la croisade des Pastoureaux passe à Bourges, entraînant nombres de désordres . 

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

Les TERRIBLES INCENDIES
rythmant la régénération du tissus urbain

____________________

Parmi les grands incendies, celui du 23 juin 1252 marque douloureusement la mémoire collective de la ville . Survenu après plusieurs années arides et  activé par un vent violent, il cause de grandes destructions dans les quartiers Saint-Médard, Saint-Pierre-le-Marché, Saint-Pierre-le-Guillard et Saint-Ambroix . Le soir même, l'archevêque Philippe Berruyer décrit ces ravages à la régente, Blanche de Castille, qui dépêche une commission d'enquête . Cette commission interroge 249 personnes et livre un rapport sous forme d'un rouleau de parchemin de 120 m de long, sources exceptionnelles sur les ravages de l'incendie ; bien qu’ incomplètes, l’historien Jean-Pierre Leguay estime que la superficie touchée est bien plus importante .
Puis celui de 1353, favorisent la reconstruction et la modification  de l'architecture de la ville autour de sa cathédrale qui a été épargnée . 

En 1251, la croisade des Pastoureaux passe à Bourges, entraînant nombres de désordres .

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

diaporama SCULPTURES et GAGOUILLES

_________________________

 

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Les TERRIBLES INCENDIES rythmant

la régénération du tissus urbain ( suite )

_____________

Parmi les grands incendies, celui du 23 juin 1252 marque douloureusement la mémoire collective de la ville . Survenu après plusieurs années arides et  activé par un vent violent, il cause de grandes destructions dans les quartiers Saint-Médard, Saint-Pierre-le-Marché, Saint-Pierre-le-Guillard et Saint-Ambroix . Le soir même, l'archevêque Philippe Berruyer décrit ces ravages à la régente, Blanche de Castille, qui dépêche une commission d'enquête . Cette commission interroge 249 personnes et livre un rapport sous forme d'un rouleau de parchemin de 120 m de long, sources exceptionnelles sur les ravages de l'incendie ; bien qu’ incomplètes, l’historien Jean-Pierre Leguay estime que la superficie touchée est bien plus importante .
Puis celui de 1353, favorisent la reconstruction et la modification  de l'architecture de la ville autour de sa cathédrale qui a été épargnée . 

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

Les personnes se retrouvant sans abri sont très nombreuses : 
plus des deux tiers des habitants des maisons détruites sont dans l'incapacité de reconstruire ou de trouver un logement de substitution . La ville fait construire des baraques de fortune en armature bois et murs de torchis pour les héberger en urgence . Une théorie du complot émerge à l'occasion, et on accuse les Pastoureaux, passés l'année d'avant, d'être la cause de l'incendie .
Le rythme des incendies est hallucinant, ainsi en tout :

- en 1259, 1338, 1353, 1407, 1463, 1467, le 27 juillet 1487, en 1508 et en 1538, Bourges sera ravagée . La ville stocke pourtant par prudence 700 seaux dans toute la ville, pour favoriser la lutte précoce contre l'incendie , mais, entre autres facteurs, les départs d'incendie sont favorisés par l'absence de foyer protégé dans les ateliers de nombreux artisans . 

Des désordres extérieurs, s’ajoute à ces accidents, ainsi, fin août 1356, le faubourg d'Auron est pillé et incendié par les troupes anglaises du Prince Noir, qui sont ensuite dispersées par les Berruyers ( habitants du Berry ) .
Sur les lieux de ce combat, fut élevée une croix, la « Croix Moult Joie » ( Croix Forte Joie ), où il est inscrit :
 « Croix érigée en souvenir de la victoire remportée sur les Anglais par les habitants de Bourges en 1356 » . Cette croix emblématique fut détruite et reconstruite plusieurs fois .

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

diaporama EXTERIEUR CATHEDRALE 

____________        

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

XIV et XV éme siècles
AGE D’OR de BOURGES  (1360-1461)

__________________


Au XIV éme siècle la ville devient la capitale du duché de Berry, qui est donné en apanage à Jean de Berry, troisième fils du roi de France Jean le Bon, et frère du roi Charles V .

Ce grand féodal, fils, frère, et oncle de roi, pair de France, développe dans sa capitale une cour fastueuse . Il attire dans la ville de nombreux artistes, souvent les meilleurs de son temps . Ces grands chantiers marquent profondément la ville . Son ouvrage, le plus marquant, est la construction d’un palais ducal ( grand palais ) bâti sur les vestiges de la muraille gallo-romaine, et contiguë des ruines d’un palais plus ancien (  le petit palais, ancien palais des vicomtes de Bourges remontant l’époque de Pépin le Bref ) . Ce palais est rattaché par une galerie ( galerie du Cerf ) à la Sainte-Chapelle ( ou chapelle palatine ). 
De ces édifices ne subsistent que deux des salles d’apparat du grand palais ( actuel conseil départemental ) et le petit palais méconnaissable sous une façade remaniée au XV éme siècle ( actuelle préfecture ) . 
La Sainte-Chapelle a été complètement détruite ; certaines de ses verrières furent intégrées aux vitraux de l’église basse de la cathédrale . D’autres éléments montrent l’importance que joua ce prince mécène pour Bourges, dont le vitrail central de la façade occidentale de la cathédrale ( grand housteau ) . 

MANUSCRIT des TRÈS RICHES OEUVRES 
du DUC de BERRY

________________

le célèbre manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry . . .

LIEN vers l'article complet <--- ICI 

HORLOGE ASTRONOMIQUE
de la Cathédrale

______________

 l’horloge astronomique située à l’origine sur le jubé de la cathédrale ( la première réalisée en France ) .

LIEN vers l'article complet <--- ICI 

Présence de CHARLES VI, CHARLES VII et

LOUIS XI , royaux visiteurs de BOURGES

____________________

Durant la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, la ville est assiégée par le roi Charles VI .

Le Dauphin, futur Charles VII de France, ayant trouvé refuge à Bourges, utilise l’administration mise en place par son grand-oncle, le duc de Berry, pour pouvoir reprendre le contrôle de son royaume ( hôtel des monnaies, cour de justice, siège épiscopal ) .

Son fils, le futur Louis XI naît d’ailleurs dans le palais des archevêques de Bourges en 1423 . Charles VII y promulgue la " Pragmatique Sanction " en 1438 . Les opposants de Charles VII, bourguignons et anglais, désignent alors, par dérision, cette partie de la France sous le contrôle de Charles VII, le Royaume de Bourges .
En 1463, le roi Louis XI ordonne la création de l’université de Bourges qui, après des débuts difficiles, attire des enseignants renommés et de nombreux étudiants au XVI éme siècle .

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

_________________________

Cathédrale St-Etienne de Bourges - goelandmedia.pros@gmail.com (c) - Cher - Berry - France
Cathédrale St-Etienne de Bourges - Bj-Photos ( c )

____________        

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

ASCENSION de Jacques COEUR
et chute fatale

____________

Jacques Cœur, fils d’un marchand drapier, est l’un des habitants les plus illustres de cette époque. D’abord travaillant avec son père comme fournisseur de la cour ducale, il connaît une ascension fulgurante . Il épouse la fille du prévôt de Bourges, Macée de Léodepart, puis participe à la fabrication des monnaies ( ce qui lui vaut quelques déboires ) ; puis il devient grand argentier c’est-à-dire fournisseur de la cour royale, il développe ainsi un réseau commercial international grâce à l’établissement d’une suite de comptoirs s’appuyant sur une flotte commerciale .

Mais sa fortune devient trop visible ; sa mégalomanie éveille les jalousies, dont celle du roi, et le conduit à sa perte . Traduit et condamné par la justice royale, il devient un homme traqué . Ruiné, il trouve refuge auprès du pape Nicolas V . Tous ses biens sont confisqués et vendus au profit du roi, et il meurt en exil en 1456 . La trace la plus marquante qu’il a laissée dans la ville est la construction d’un hôtel particulier encore existant aujourd’hui, le palais Jacques-Cœur .

ADMINISTRATION CONSULAIRE
de la ville

____________

Quatre « prud’hommes » administrent la ville, puis sont remplacés en juin 1474 par un maire et douze échevins . Bourges comptait parmi les 14 villes du royaume dont la charge d'échevin conférait la noblesse . Plusieurs familles berrichonnes ont ainsi trouvé leurs lettres de noblesse dans cette noblesse de cloche, telle par exemple la Famille de Chabenat .

CHUTE du RAYONNEMENT 
de la VILLE

______________ 

Le 25 août 1487, le Grand incendie de Bourges, encore appelé Grand incendie de la Madeleine, détruit le tiers de la ville et marque le début du déclin de la capitale du Berry . Très bien connu grâce à d'abondantes archives, il part de la maison d'un menuisier, rue Saint-Sulpice . Les marchés étant détruits, les foires annuelles sont déplacées à Troyes et Lyon . Après l'incendie, le manque de logements entraîne une flambée des prix, certaines maisons pouvant voir leur prix multiplier par cinq .
                                          
Les travaux de déblaiement et la reconstruction prennent du temps : ainsi en novembre, alors que les échevins se réunissent au palais de justice, la ville est encore en ruines et encombrée de débris des maisons incendiées .
Si la plupart des habitants ont des difficultés à se reloger ou à reconstruire, les moines Augustins, eux, font appel à la solidarité de l'évêché voisin : le diocèse d'Autun fait ainsi appel à la générosité de ses fidèles pour financer la reconstruction de leur monastère . 

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

FATAL GASPILLAGE

__________________

Quant aux échevins, ils n'ont pas le comportement responsable et solidaire de ceux de 1252 : 
le roi accorde une aide énorme de 23 000 livres, qui est entièrement consacrée à la construction d'un palais fastueux destiné à héberger l'hôtel de ville . Leur action se limite à une réglementation encadrant la construction d'annexes et d'appentis sur l'espace public . Les couvertures en matériaux inflammables sont proscrites, au profit de la tuile et de l'ardoise , mais l'échevinage ne se soucie pas de faire appliquer ces règles les années suivantes . Si on trouve quelques beaux exemples d'hôtels particuliers construits en pierre, en style pré-Renaissance, comme la maison de la Reine Jeanne , la plupart des maisons privées construites juste après l'incendie et encore conservées sont très conservatrices dans leur construction, autant dans les matériaux utilisés ( armature bois ) que dans leur aménagement intérieur . La principale innovation architecturale étant le cabinet de pierre permettant, en cas d'incendie, d'abriter les objets de valeur . 
La municipalité est obligée de faire d'importants travaux de réfection sur des bâtiments endommagés ou détruits : porte Saint-Privé, pont levis, tours de l'enceinte, boulevard d'artilleries à l'époque construits en bois, mais aussi l'hôtel de ville, les prisons, les marchés publics doivent être reconstruits, ainsi que onze églises, l'Hôtel-Dieu de Saint-Julien . Les échevins profitent néanmoins des destructions pour élargir la place Gordaine .

XVI éme et XVII éme siècles

________________

Un autre incendie débutant près de la cathédrale en 1559, dit des « grandes écoles », détruit une partie de la ville .

AGE D’OR de l’UNIVERSITE
passage de Calvin

________________

Dès le début du XVI éme siècle, la ville de Bourges rayonne  par le prestige de son Université . Elle accueille les plus grands humanistes du temps et notamment des grands professeurs de droit comme Alciat, Le Douaren ou Cujas . C’est sous Alciat que le futur réformateur Jean Calvin a fait ses études de droit ( pendant 18 mois ) et c’est à Bourges, alors un des endroits où soufflait le plus fort le vent de la Réforme, qu’il est tombé sous l’influence de son professeur allemand de langue grecque Melchior Wolmar qui l’a converti à la foi luthérienne .

GUERRES de RELIGION

_____________________

Durant la première guerre de Religion, Montgomery prend la ville en mai 1562 . En août de la même année elle est de nouveau assiégée par l'armée Royale Catholique .

Le 21 décembre 1569, des troupes protestantes venues de la ville de Sancerre échouent, dans l’attaque de la Grosse Tour, face aux catholiques dirigés par le gouverneur du Berry : Claude de La Châtre . La nouvelle du massacre de la Saint-Barthélemy atteint Bourges le 26 août 1572, et le massacre des protestants y dure jusqu’au 11 septembre . En 1585, son gouverneur La Châtre se rallie à la Ligue dès son lancement .

propriété de www.goelandmedia-prod.fr © et de bj photos © Textes inspirés de différences sources du web, Site PERSEE © - offices de tourisme, ainsi que d’archives personnelles et d’enquêtes sur place .sous copyright goelandmedia.prod@gmail.com © - propriété de http://www.goelandmedia-prod.fr ©       -   mise à jour de DECEMBRE 2022  -

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

____________        

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

Du XVIII éme siècle à la Révolution française

_________________

Au XVII éme siècle, la ville connaît un nouveau sursaut lié à deux évènements majeurs, la Contre-Réforme d’abord, dont les jésuites vont être le fer de lance et qui va se matérialiser à Bourges par la construction du collège Sainte-Marie . 
Le second événement est la présence du futur prince de Condé, puis son rôle en tant que gouverneur du Berry . Nouvelles idées et influence politique transforment la ville . La cité encore médiévale s’ouvre, les murailles sont abattues, de nombreux édifices publics sont bâtis ( hôpital général, carmel ) ou réaménagés ( Hôtel-Dieu, hôtel des échevins ) . 

Le JUGE architecte rénovateur, et l’Archevêque Phélipeaux de la Vrillière ;
Deux personnages marquant le RENOUVEAU de la cité

_____________________

- Un architecte, Le JUGE, qui réalise la plupart de ces chantiers et l’archevêque Michel Phélypeaux de La Vrillière, grand courtisan, dont la famille est l’une des plus riches de France, qui fait construire un palais archiépiscopal, des jardins à la française signés Le Notre et un grand séminaire .
Répondant à des considérations économiques, Louis XIV sous l'impulsion de Colbert signe un Edit en 1665, aboutissant à la création d 'une manufacture de dentelle en mai 1666 dans plusieurs villes dont Bourges mais cette manufacture ne survivra que 10 ans .

1789 – Convocation des ÉTATS GÉNÉRAUX
période révolutionnaire

__________________

En prévision des États généraux de 1789, M. de Villebanois, curé de St Jean-le-Vieil, est élu député du clergé . 
La vocation militaire de Bourges commence lorsqu’un régiment de dragons y est cantonné sous le règne de Louis XIV . 

XIX éme et XX éme siècles
émergence des industries d’armement

_____________________

Bourges et ses environs comptent désormais de nombreuses activités liées à la défense, notamment la soufflerie hypersonique du Subdray, les établissements MBDA ( ex-Aérospatiale ), l’établissement d’expérimentation technique de Bourges ( essais de tirs ) . Ce dernier établissement est le successeur de l’école d’artillerie, implantée à Bourges en 1839 à la suite de pressions intensives des élus locaux .
En 1944, la ville est victime de nombreuses destructions dues aux bombardements anglo-américains . Ainsi, par exemple, le 4 juin, un raid fait dix-sept morts et une dizaine de blessés graves . Le 27, les installations de constructions d'avions, forcées de travailler pour les nazis, sont détruites .

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

______________

nos différents articles sur la cathédrale SAINT ETIENNE de BOURGES 

_______

BOURGES - EXTERIEURS CATHEDRALE ( Dpt CHER ) 18

( gargouilles, Portes, rues et sculptures ) . . . 

Les 5 PORTAILS de la Cathédrale et ses 2 TOURS

CATHEDRALE ( Vitraux et intérieurs ) de la Cathédrale St Etienne

INTERIEURS de la Cathédrale SAINT-ETIENNE , l'espace et la lumière . . .

LES VITRAUX de la Cathédrale St Etienne

LE MOBILIER , l'HORLOGE ASTRONOMIQUE de la Cathédrale St Etienne

Les PERSPECTIVES INTERIEURES de la Cathédrale St Etienne

Vers NOS ARTICLES sur le PATRIMOINE RELIGIEUX

sortie du dossier par le

SOMMAIRE du BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise à jour DECEMBRE 2022 -  goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

____________________

Welcome, subscribe to our publications, Thank you !

_____________________________

propriété de www.goelandmedia-prod.fr © et de bj photos © Textes inspirés de différences sources du web, Site PERSEE © - offices de tourisme, ainsi que d’archives personnelles et d’enquêtes sur place .sous copyright goelandmedia.prod@gmail.com © - propriété de http://www.goelandmedia-prod.fr ©       -   mise à jour de DECEMBRE 2022  -

_____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

_________________________

BOURGES au fil des rues - goelandmedia.prod@gmail.com ( c ) Cher -BERRY - France

____________        

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

 

Vous constatez une anomalie, un dysfonctionnement, une erreur,

soyez sympa de nous l'indiquer ! 

  CONTACT ---> ICI ( merci )

_______________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________


Bienvenue dans cet espace entièrement dédié au tourisme pédestre , et un grand merci à nos nombreuses et nombreux lecteurs , vos commentaires et visites nous aident à progresser . Cet espace est entièrement dédié à la découverte des terroirs, des villes et villages et des montagnes et forêts de nos régions et de celles de nos voisins Européens ; des liens vous guident fréquemment vers des dossiers plus détaillés . Alors mettez vos pieds dans nos traces pour savourer nos paysages - BONNES VISITES – DECEMBRE 2022 .

issu(e)s de 25 Pays vous êtes au jour de cette mise à jour 197 840 à lire nos articles ( 3 blogs ) et vous avez parcouru 407 011 articles - Merci de votre fidélité et de votre intérêt .

____________


Welcome to this space entirely dedicated to foot tourism , and a big thank you to our many and many readers , your comments and visits help us to progress . This space is entirely dedicated to discovering the terroirs, towns and villages and the mountains and forests of our regions and those of our European neighbours; links frequently guide you to more detailed dossiers . So put your feet in our footsteps to enjoy our landscapes - GOOD VISITS - DECEMBER 2022 .

from 25 Countries you are at the day of this update 197 840 to read our articles ( 3 blogs ) and you have gone through 407 011 articles - Thank you for your loyalty and your interest .

propriété de www.goelandmedia-prod.fr © et de bj photos © Textes inspirés de différences sources du web, Site PERSEE © - offices de tourisme, ainsi que d’archives personnelles et d’enquêtes sur place .sous copyright goelandmedia.prod@gmail.com © - propriété de http://www.goelandmedia-prod.fr ©       -   mise à jour de DECEMBRE 2022  -

       ____________        

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

___________________________

SUIVEZ NOUS SUR FACE-BOOK

________________

https://www.facebook.com/Ber.Dranreb04

____________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

________________

Adresse du BLOG ber.dranreb04

https://ber-dranreb04.overblog.com/

Adresse du BLOG additif dranreb0434

http://dranreb0434.overblog.com/

_________________

SUIVEZ NOUS SUR FACE BOOK

https://www.facebook.com/Ber.Dranreb04

SUIVEZ nos activités fédérales ( FFRANDONNEE 04 ) sur FACE BOOK

https://www.facebook.com/rando04ffrandonnee/?ref=bookmarks

________________

AMOUREUX des VIEUX VILLAGES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

CLIQUER ICI ( Villages )

AMOUREUX des VIEILLES PORTES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

CLIQUER ICI ( portes )

AMOUREUX des EGLISES,Chapelles et calvaires ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

CLIQUER ICI ( églises )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires