Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

APT - LA CATHEDRALE et SES CRYPTES - GR 653

Ber Dranreb

                                                                               

__________

_____________________

APT - LA CATHEDRALE et SES CRYPTES - GR 653

Sur le chemin " Camin Roumieu " , chemin d'Arles vers SAINT JACQUES de COMPOSTELLE . GR 653 D -

______________

Bref HISTORIQUE

__________________________

ÉGLISES D’ APT ( Vaucluse )

___________________

La CATHÉDRALE Sainte-Anne ,Basilique mineure

 La cathédrale Sainte-Anne d'Apt, placée durant tout le Moyen Âge sous le double patronage de Notre-Dame et Saint-Castor, est la cathédrale de l'ancien diocèse d'Apt . Située dans la ville d'Apt, elle est classée monument historique depuis 1846 . C'est l'une des plus anciennes églises d'Occident à avoir mis en honneur le culte d'Anne, l'aïeule du Christ .

Déjà, au cours du XII éme siècle sa fête y était célébrée le 26 juillet au cours d'un office . Son culte s'établit définitivement au XIVéme siècle . Urbain V, dès 1370, fit rajouter dans son Missel une messe en son honneur avec une miniature de la sainte et Urbain VI l'étendit à toute l'Église, en 1382, lors du mariage de Richard II avec Anne de Bohême . Enfin Grégoire XII, par une bulle du 1er mai 1584 fixa sa fête au 26 juillet .

Une partie de ses reliques que la tradition dit avoir été rapportée d'Orient par des chevaliers croisés , y est toujours vénérée . Et celles qui se trouvent en Bretagne, notamment à Sainte-Anne-d'Auray, en Italie ou au Canada proviennent d'Apt . Son culte au XVIIIéme siècle était devenu si populaire que la ville changea de nom . Le courrier n'était plus posté pour Apt mais pour « Sainte-Anne d'Apt ». Une lettre datée de 1774 est adressée « À Monsieur le Maire de Saintanadapt, à St. Anadapt » et sur une autre postée en 1783 l'intitulé est « À Monsieur Sylvestre, juge de Gordes, à Sant-Anna d'Apt » . Cette cathédrale (elle en pote toujours canoniquement le le titre en tant que siège d'un ancien diocèse ) a été classée au rang de basilique mineure en 1867 par Pie IX puis à celui de « basilique du prince des apôtres » le 9 décembre 1880 par Léon XIII .

_____________________

LIEN vers le sommaire du MONDE GALLO-ROMAIN

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  photos ci-dessus KGB (C) remerciementsPOUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  photos ci-dessus KGB (C) remerciementsPOUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  photos ci-dessus KGB (C) remerciements

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- photos ci-dessus KGB (C) remerciements

Sur tous ces sites, plane l'ombre de CONSTANTIN Ier - EMPEREUR ROMAIN - Zélateur Chrétien, pacificateur des frontières Rhénanes de l'empire, qui éleva le Christianisme au rang de RELIGION IMPERIALE .

__________________________

ANTIQUITÉ

_________________

Les différents actes du Cartulaire de l'Église d'Apt et les fouilles archéologiques ont mis en évidence les premiers lieux d'inhumation et de réunion de la première communauté chrétienne d'Apta Julia . Situés hors les murs, ils jouxtaient la Via Antiqua Massiliensis , l'entrée du vallon de Roc-salière, au sud-ouest de la ville antique . Sur cette Terra Sanctuaria, la plus ancienne nécropole chrétienne d'Apt avec ses sarcophages du IIIéme siècle , se trouvaient une église dédiée à Paul et un baptistère dédié à Jean le Baptiste .

Cette première cathédrale paléochrétienne et la cité furent détruites entre 260 et 280 par une invasion Franque . Au début du IVéme siècle, ce groupe cathédral Saint-Paul / Saint-Jean fut déplacé intra-muros . Les fouilles ont permis d'apprendre que cette seconde cathédrale ( 16 m × 10 m ) avait été construite sur le podium d'un temple dont elle avait réutilisé les colonnes, qu'elle comprenait une galerie centrale flanquée de deux collatéraux et que son emplacement se situait entre le Théâtre et le grand axe Est / Ouest de la cité Julienne . Si le nom de l'évêque reste inconnu, on sait qu'au premier concile d'Occident, tenu à Arles en 314, l'Église d'Apt fut représentée par le prêtre Romanus et l'exorciste Victorius .

 Il fallut attendre le synode de Nîmes, en 394, pour voir apparaître la signature du premier évêque historique d'Apt en la personne d'Octavius .

Sa cathédrale se situait exactement sous l'emplacement de l'actuelle dédiée à sainte Anne et ce fut cette deuxième cathédrale que Castor consacra à la Beata Maria, au cours du siècle suivant et très certainement après les décisions du concile d'Éphèse, en 431 . Au Véme siècle, on connaît mieux l'existence de l'évêché d'Apt, grâce à des textes de Jean Cassien, abbé de Saint-Victor de Marseille, écrits à la demande de Castor d'Apt . À côté du nouveau baptistère, situé sous l'actuelle Tour de L'Horloge et qui resta en service jusqu'au XVIéme siècle, l'évêque fit construire un oratoire sous le vocable du Saint-Sauveur . Ce fut là, qu'à sa demande, il fut inhumé .

Retour DEBUT ARTICLE

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  photos ci-dessus KGB (C) remerciementsPOUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  photos ci-dessus KGB (C) remerciementsPOUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  photos ci-dessus KGB (C) remerciements

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- photos ci-dessus KGB (C) remerciements

_______________________

GRANDES INVASIONS – Pillage et destructions

____________

Puis les grandes invasions burgondes, wisigothes ou ostrogothes, peuples qui se réclamaient de l'ARIANISME, mirent à bas l'héritage romain. Ce fut ensuite au tour des Lombards descendus des Alpes de ravager le pays d'apt en 574 .

Entre l'évêque Innocentus, qui assista au concile de Paris en 614, et Trutbert, qui fut présent au plaid de Sermorens, en 853, aucun document n'existe prouvant la présence d'un évêque à Apt . Le Cartulaire de l'Église d'Apt, même si son premier acte est daté de 835 relate un certain nombre de faits parfaitement connus par ailleurs . En particulier, il fait état des raids menés par les Sarrasins entre 731 et 739 puis à l'intervention des Francs de Charles-Martel qui suivit . Un siècle plus tard, un acte de Louis l'Aveugle, roi de Provence , indique qu'en 896, une nouvelle incursion des Sarrasins avait anéanti la cité et sa cathédrale .

____________________________

LIEN vers le sommaire du MONDE GALLO-ROMAIN

_______________________

note sur l' ARIANISME

_______________________

Alors qu'ils occupaient l'ancienne province romaine de Dacie ( Roumanie ) depuis la fin du IIIéme siècle, les Wisigoths ont adopté peu à peu l'ARIANISME, à partir de l'année 341, c'est-à-dire une forme du Christianisme qui affirme que Jésus-Christ n'est pas Dieu, mais un être distinct, ayant une parcelle de divinité mais créé directement par Dieu .

Ce nom « d’ ARIANISME « vient du nom d’un prédicateur nommé « Arianus « , intelectuel brillant, prédicateur à Alexandrie , d’origine Berbère ; dans ces premiers temps du Christianisme,certains points de doctrine, n’avaient pas été fixés sous forme de dogme,c’est en profitant de ce « flou doctrinal « qu’Arianus conçu ce qui devint plus tard une Hérésie . Cette croyance est en opposition avec l'orthodoxie chrétienne, majoritaire dans l'empire romain quand les Wisigoths s'y installèrent.

Officiellement, les Wisigoths sont restés fidèles à cette foi, qualifiée d'« hérésie » par l'Église trinitaire et majoritaire , jusqu'en 589, lorsque le roi Récarède Ier ( en espagnol : Recaredo ) choisit de se convertir publiquement, faisant ainsi joindre officiellement l'Église trinitaire au royaume wisigothique d'Espagne . Toutefois, même après cette date, un parti Arianiste demeura fort actif et influant, notamment dans la noblesse . Il en sera encore question au début du VIII éme siècle dans les derniers jours du royaume Wisigoths d’Espagne . Peuple fortement Romanisé ,dépositaire de l’habilitation Impériale, les Wiwigoths se distinguaient des autres Goths par leur culture imprégnée d’hélénisme , par leur administration issue du droit Romain et par leur discipline .
 

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C) POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C) POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

____________________________

A l’AUBE du MOYEN AGE . . .

________________

Vers 975, la destruction avait été telle que l'évêque Nartlod dut déplacer son siège et s'installer dans l'église Saint-Pierre de l'autre côté de la ville .

Cette troisième cathédrale qui jouxtait l'actuelle place Saint-Pierre subsista jusqu'au XVéme siècle et ce fut là, dans ce nouveau siège épiscopal dédiée à sainte Marie, saint Pierre et saint Castor, que, le 4 août 991, l'évêque Teudéric octroya une charte à ses douze chanoines consacrant la fondation d'un chapitre cathédral . Il fallut attendre 973 et la capture de dom Mayeul, abbé de Cluny, dont la famille était originaire du pays d'Apt, pour voir chasser les Sarrasins .

___________________________

LA RENAISSANCE DU DIOCESE

__________________________

Deux ans plus tard, la vie pouvait reprendre son cours et le pagus Aptensis commença à se couvrir de castrii, ponts, églises et chapelles . Il fut dès lors question de faire regagner à la cathédrale son siège historique . Mais les ruines de Sainte-Marie et Saint-Castor étaient telles que l'évêque Étienne d'Agde renonça à les faire déblayer . Mais en 1038, il délaissa la cathédrale Saint-Pierre et alla s'installer au Bourg . Il y fit bâtir une nouvelle église pour l'évêché, sur l'emplacement de l'actuelle sous-préfecture, et il dédia cette quatrième cathédrale qu'il venait de faire édifier à Sainte-Marie Nouvelle . Elle surmontait une crypte à trois nefs dans laquelle l'évêque fut inhumé mais fut démolie au XVIIIéme siècle lors de la construction du Palais épiscopal .

 Ce fut Alfant, son successeur qui décida le 27 juin 1056 de reconstruire la vieille cathédrale Sainte-Marie et Saint-Castor sur son emplacement actuel . Ce nouveau groupe cathédral, dont l'église était à deux nefs , fut largement soutenu financièrement par les Agoult/Simiane, famille d'Alfant . Le déblaiement des ruines se fit jusqu'au niveau des cryptes et fut l'occasion de l'invention des reliques d'Auspice qui fut dès lors considéré comme le premier évêque de l'Église d'Apt .

Les travaux de cette cinquième cathédrale n'étaient pas achevés lors de la visite d'Urbain II en 1096 . Mais il est assuré qu'il séjourna à Apt du 1er au 6 août de cette année et qu'il dut consacrer les murs . Elle servit à nouveau au culte à partir de 1160, date à laquelle Sainte-Marie Nouvelle fut délaissée . De cette cathédrale du Xiéme siècle, il ne subsiste que le sol de la nef que les fouilles ont retrouvé deux mètres plus bas que le niveau actuel .

Retour DEBUT ARTICLE

Une nouvelle cathédrale - la sixième - fut entièrement reconstruite au cours du XIIéme siècle sous les épiscopats de Guillaume (1158-1162) et de Pierre de Saint-Paul (1162-1182) . Grâce à une signature lapidaire sur un des linteaux de la crypte supérieure, on sait qu'un des architectes et appareilleurs fut Hugues, et une analyse attentive de son style par Paul-Albert Février a décelé une influence architecturale venue d'Orient :

« Dans le vaisseau nord de la cathédrale d'Apt, au XIIIéme siècle, les acanthes tracées sur la moulure qui court à la naissance de la voûte se recourbent comme touchées par le vent : et je ne peux m'empêcher de penser à ces chapiteaux byzantins quasiment contemporains de ceux à tête de béliers ou à aigles qui sont arrivés en Occident et qui ont leurs descendance dans les cloîtres du midi . »

En 1179, Pierre de Saint-Paul transféra les reliques de Castor dans la nouvelle crypte de « Sainte-Marie du Siège » , puis de nouveaux travaux furent mis en chantier pour le bas-côté méridional sous les épiscopats de Guiran de Viens (1186-1193) et de Geoffroy (1208-1221)3.

 

Ce collatéral sud comporte les traces de trois grandes campagnes de travaux qui se sont échelonnées du milieu du Xiéme siècle au début du XIIIéme siècle . Il fallut attendre le XIVéme siècle et l'épiscopat de Hugues de Bot pour de nouveaux aménagements.

En 1313, l'évêque fit ajouter une nef septentrionale afin qu'elle servit de sépulture aux membres de sa famille originaire de Saignon .

Un demi-siècle plus tard, les ruines de la cathédrale paléo-chrétienne dédiée à saint Paul, à l'entrée du vallon de Roc-salière, furent déblayées par décision du Conseil de Ville d'Apt, en date du 13 avri 1366, afin de réemployer ces pierres à la construction de nouvelles tours pour épauler les remparts .

___________________

plus de renseignements et contacts, sur les trésors touristiques

Du LUBERON ( <--- LIEN ICI )

__________________

Retour DEBUT ARTICLE

Lien vers LE CAMIN ROUMIEU

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C) POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C) POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

POUR AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS
APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS

APT ( Vaucluse ) CATHEDRALE et CRYPTES - photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS

photos bj(C) GOELAND Media PRODUCTIONS

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise en page  : goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

___________________________

 

mise à jour de AVRIL 2021 - propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c)

Retour DEBUT ARTICLE

________________________________

SITES du LUBERON en VAUCLUSE

________________________________

LIENS vers des sites à proximité 

________________________________

Les AIGUIERS de St SATURNIN D'APT

APT - historique Quartiers (Vaucluse)

Cathédrale SAINTE ANNE à APT

le CHEMIN d'ARLES Chap I - entre CERESTE et APT

( gorges du Calavon )

Le CHEMIN d'ARLES Chap II  - aux abords d'APT

Généralités SUR LE CHEMIN D'ARLES

( Camin Roumieu - GR 653 C (c) )

AURIBEAU et MOURE NEGRE

AURIBEAU (LUBERON - hameau de St Pierre)

BAUMETTES (les) - Vaucluse St Jacques GR 653 -

GORDES Citadelle du LUBERON

ABBAYE de SENANQUE à proximité de GORDES

LE CAMIN ROUMIEU en région PACA

FONTAINE de VAUCLUSE 

MEAUBEC (Vaucluse proche du GR 653)

MONIEUX ( Gorges de la Nesque - Vaucluse )

PONT JULIEN (le pont Romain - GR 653 ( c) - St Jacques)

ROUSSILLON - perle d'OCRE du LUBERON (VAUCLUSE)

ROUSSILLON - carrières d'OCRE (VAUCLUSE)

RUSTREL (Luberon - Vaucluse)

LA SORGUE ( Rivière de la Fontaine de Vaucluse )

________________________________

______________

Retour DEBUT ARTICLE

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires