Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

OPPIDUM DE SAINT BLAISE - Rival ou vassal de Marseille - près de l'étang de Berre

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

_____________________________

OPPIDUM DE SAINT BLAISE

- Rival ou vassal de Marseille -

près de l'étang de Berre ( Bouches du Rhône )

____________________________

POUR FACILITER VOS RECHERCHES sur nos blogs 

AYEZ LE REFLEXE d'UTILISER SOMMAIRES et PAGES THEMATIQUES à DROITE des articles

_________________ > > > > > > 

LIEN vers le SOMMAIRE du MONDE GALLO-ROMAIN

_____________

Nos visites étalées sur 10 ans

_____

Plusieurs circuits pédestres permettent de visiter le site bien emménagé . Nous avons opté pour celui faisant le tour complet du plateau et offrant de belles vues sur l'ensemble des étangs . Puis sur le circuit parcourant le centre de la partie exhumée de l'Oppidum ; venus à pieds de Saint Blaise, nous avons donc parcourus une quinzaine de kilomètres, pour une dénivellation pratiquement nulle . Nous étions quasiment seul sur le site bénéficiant d'une température clémente ; je ne connaissais pas ce site, détruit 4 fois et moins comblé par la géopolitique que celui de Massalia ( la puissante Marseille ) .

Ces murs de plusieurs époques, dégagent un romantisme certain, mais peu sont capables de songer à la vie de ces centaines de générations qui s'y sont succédées ; et pourtant, la technologie mises à part, ils nous étaient semblables en tout et, partageaient les mêmes émotions . . .

RETOUR vers le début de l'article

SAINT BLAISE 

______________

Présentation de l’ENIGMATIQUE OPPIDUM bâti 
sur les terres du PEUPLE Celto-Ligures des SALIENS
où 5000 ans d’occupation humaine ont été révélée . . .

SITUATION GÉOGRAPHIQUE du SITE

_____________________

Tel est notre compilation de la description que fait «  wikipedia © «  de ce site ; Objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 septembre 1943 .
 … / ...
Établi à l'extrémité nord du plateau de Castillon, à proximité de la mer, de l'étang de Berre et de la Crau ; proche des étangs du Pourra, de Citis, de Lavalduc, d'Engrenier, de Rassuen, de l'Olivier et de l'Estomac, l'oppidum est situé dans un environnement majestueux . c’est un lieu des plus chargés d'histoire de toute la Provence . Serait-ce le sel tiré de ces étangs, qui fut la raison initiale de sa fondation ? 
. . . / . . .  Première énigme !

________________

. . . / . . .
Une enceinte hellénistique renforce les défenses naturelles ( d'imposantes falaises verticales ) qu’offre le site . 
Les plus anciennes traces d'occupation humaine remontent au V éme millénaire av. J.C. ( confirmées par des silex taillés trouvés sur place ) . Sur cet oppidum celto-ligure, les Étrusques auraient créés au VII éme siècle Av JC, un comptoir et entrepris le commerce du sel recueilli sur place . La cité a connu une grande prospérité à l'époque étrusque et grecque . . . Elle a été un moment la concurrente de Marseille . L'oppidum a été habité jusqu'au XIV éme siècle . 
. . . / . . .
Les derniers habitants ont délaissé la vieille cité en 1390, pour s'installer à Saint-Mitre les remparts distants de 4 Km ( certitude historique ) .

Voir nos ARTICLES ( liens ci-dessous ) 

_______________

SAINT MITRE les REMPARTS ( Eglise et Portes )

SAINT MITRE les REMPARTS ( au fil des rues )

ETANG de BERRE ( description )

Tel est la description que fait «  wikipedia © «  de ce site , mais elle nous paraît par trop simplificatrice , aussi nous citerons en une libre compilation plusieurs compte rendu de fouilles archéologiques sous copyright © disponibles sur le site du CNRS «  Persée «  ©, qui met à la disposition du public plusieurs centaine de milliers de documents scientifiques incontestables . Ainsi au fil de ces compilations , vous verrez chronologiqment, la vue de spécialistes, se précisant peu à peu . Loin de clarifier notre vision de ce site superbe, cette réflexion n’apportera que des bribes de réponses et risquera de nourrir l’imaginaire . . .

S’il est une certitude, c’est bien celle de l’intérêt stratégique majeur de ce site que la nature a offert aux centaines de générations d’hommes qui l’ont habité . . . Imaginez ( voir la carte jointe ), la silhouette d’un tréffle, dont les quatre feuilles, seraient constituées de 4 étangs naturels au centre duquel se dresse un tertre rocheux défendu par des falaises naturelles . . . Le tout facile à fortifier , proche de la mer ( golfe de Fos ) et d’un étang majeur ( Étang de Berre ) qui communiquait historiquement avec la mer, quel peuple aurait hésité à en faire un habitat fortifié ?

___________

OPPIDUM de St BLAISE ( VII S. Av J.C - XIV éme S Ap J.C ) - Etang de Berre ( Dpt 13 ) goelandmedia.prod@gmail.com (c)
OPPIDUM de St BLAISE ( VII S. Av J.C - XIV éme S Ap J.C )

propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c) et de bj photos (c) - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (c) - textes inspirés de diverses sources du web, d'archives et d'enquètes personnelles (c) - JUIN 2021

___________________

_____________________________

DIAPORAMA sur les REMPARTS

de SAINT BLAISE

_____________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Précisions topographiques

Oppidum ( cité fortifiée, souvent en hauteur ) situé sur un isthme séparant l'étang de Lavalduc à l'ouest et l'étang de Citis, au nord ; Saint-Blaise, occupe l'angle nord-ouest d'une sorte de grande presqu' île à plan carré de 6 km de côté . Un réseau de routes anciennes venant du nord par la Crau aboutit à l'oppidum ( leurs traces sont parfaitement cartographiées ) . Occupé en tant que site fortifié pendant 28 siècles .

Établi sur un éperon barré fournissant une défense naturelle du côté des étangs qu'il surplombe de 30 à 50 mètres selon les endroits, le site occupe une superficie de 5,5 ha, se composant de deux plateaux comportant entre eux une dénivellation d'une quinzaine de mètres . Le plateau inférieur, qui porte le nom de Ville-Basse, est à 50 m d'altitude et est prolongé au nord par les ruines du village médiéval de Castelveyre . Le plateau supérieur, dit Ville-Haute, culmine à 65 m, composant ce qu'on appelle La Citadelle .

_____________

( OPPIDUM BARRE , site fortifié construit sur des falaises, grossièrement  en forme de U ou de V, à pic sur trois cotés et astucieusement défendu par un rempart barrant la partie plane ) 

_________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

SITUATION GÉOPOLITIQUE 
de l’ouest méditerranéen au VI éme et VII éme siècles AV J.C

_________________________________________

Entre les VII éme et VI éme siècles av J.C, la méditerranée occidentale ( entre la sicile et Gibraltar ) est dominée par trois puissances navales ; 

-1- Les primo occupants, les phéniciens et leurs descendants Carthaginois basés en Afrique ( Tunisie actuelle ), contrôlent et verrouillent tout l’espace maritime situé entre la Tunisie et les côtes Espagnoles et même les débouchées sur les côtes atlantiques . . . Ils contrôlent ainsi les îles Baléares et surtout les ressources minières de la région Espagnole de Tartessos qu’ils exploitent déjà depuis 4 siècles . Ils sont puissants, et éliminent sans pitié tous les bateaux concurrençant leur commerce .

- 2 - Les Grecs sont issues de certaines Îles et des côtes asiatiques de Mer Égée . En pleine expansion, l’empire Perse ( Iran actuel ) les menace ; Cyrus « Le Grand «, roi de Perse, attaque les innombrables principautés grecques établies sur les côtes asiatiques de la mer Égée ( Turquie actuelle ) . Pour ces Cités États incapables de se fédérer, le choix est simple subir la loi des « barbares « et payer tribut en acceptant de plus des Dieux étrangers, ou succomber sous le nombre . Vers 540 av J.C, Ioniens et Phocéens choisissent la fuite et l’exil ; ce flot de nouveaux émigrants s’amalgame à ceux déjà installés ; issus de l’île de Rhodes, des Rhodiens les précédent ( ou les suivent ? ) ;

ces colons grecs ont déjà créés des « comptoirs commerciaux « en Sicile, puis le long des côtes Italiennes et Gauloises, débordant un peu sur l’Espagne . Ainsi peu à peu naissent des cités grecques telles Massalia ( Marseille ), Alalia ( Aléria en Corse ), Saint Blaise ( ? ), Agatha ( Agde ), Emporion ( Ampurias ) et Mainake ( près de Malaga ) ces cités restent environnées d’indigènes commerçant avec elles .

- 3 – Les Étrusques, d’origine obscure ( Asie Mineure ? ) puissance continentale du nord du Latium ( Italie ) exercent leur hégémonie sur d’autres royaumes Italiens dont Rome, qui ne sera puissance maritime que 300 ans plus tard .

Les Étrusques, sont les concurrents directs des grecs et suivent en gros les mêmes routes commerciales qu’eux . Leurs principaux produits de troc sont des céramiques à l’émail sombre dîtes « Buchero Nero « , du vin en amphores ( Amphores dites « en obus « ), des olives, des céréales, des armes, et des bijoux ( fibules ) . Une épave au large d’ Antibes a livré une importante cargaison de ces objets, permettant de les identifier et de les dater avec précision, facilitant d’utiles comparaisons . Elle est assurément Étrusque .

Ces trois puissances maritimes concurrentes, n’hésitent pas à nouer des alliances temporaires au grée de leurs intérêts commerciaux ; ainsi,une escadre unissant des bateaux Puniques ( Carthaginois ) et Étrusques attaquent et détruit une escadre Grecque au large d’Alalia ( Aléria ) ruinant la ville puis détruisant celle de Mainake ( déjà citée, en Espagne ) . Un des narrateurs latins en conteste le résultat, qu’en est-il ?

Il est à noter que de tous ces comptoirs grecs, seuls SAINT BLAISE ( détruit 4 fois ) et MAINAKE ( effacée totalement ), n’ont pas donné naissance à des villes existant encore de nos jours .

sources latines, Polybe, strabon et Tite Live et E.Ripoll Perello ( Instituto de Prehistoria et Arqueologia de Barcelone ) © 1973

_____________________________

DIAPORAMA sur les PAYSAGES

et la CHAPELLE

de SAINT BLAISE

_____________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Premières questions

__________________

QUEL devait être la position des Saliens ( indigènes des lieux ) face à la forteresse de « SAINT BLAISE « on peut se poser la question ?

- vivaient-ils dans un village proche sous la protection des colons ?

- les ignoraient-ils, se contentant de commercer avec eux ?

- ou étaient-il résolument hostiles à ces envahisseurs ?

Et quels étaient les habitants de l’Oppidum ?

- des grecs , et lesquels , Rhodiens ou Phocéens ?

- des Étrusques mêlés aux grecs qui ont bâti les fortifications ?

Dernier point quels étaient les relations entre SAINT BLAISE et la puissante MASSALIA ( Marseille ) toute proche ( 46 Km ) .

- Saint Blaise Vassale de Massalia ( Marseille ) ? Ou,

- Saint Blaise Hostile et concurrente de Massalia ?

Seul un quart du site a été fouillé .

___________________________

Pour essayer de lever un coin de ce voile de mystère , nous avons choisis de présenter chronologiquement, les avis de divers archéologues ayant fouillés et étudiés le site, espérant que les progrès des analyses croisées et des outils technologiques, déboucheront sur une partie des réponses . Mais craignant, aussi, que de nouvelles questions n’apparaissent ?

_________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

 

propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c) et de bj photos (c) - mise en page goelandmedia.prod@gmail.com (c) - textes inspirés de diverses sources du web, d'archives et d'enquètes personnelles (c) - JUIN 2021

___________________

Compilation textes de Mr BOULOUMIE

1936 – Henri Rolland

le découvreur, l’INVENTEUR du SITE - étude No 1

____________________________

De 1936 à 1970, l’inventeur ( découvreur ) du site, l’Archéologue Henri Rolland a fouillé l’Oppidum de Saint Blaise ; au cours de ces 34 années, il a réussi à exhumer le puissant rempart de la ville forte sur 400 m . Une fois affirmé son origine hellénistique ( grecque ), il a fouillé la partie basse et la partie haute ( Acropole ) avec une grande difficulté due à l’intrication des habitats de plusieurs strates de périodes différentes . A la suite de son décès, le site est resté au repos pendant 4 ans .

1971 – P. ARCELIN

( les études des collections exhumées )

_________________________

Néanmoins en 1971, sous l’autorité de P. Arcelin fut publié le rapport d’étude de 3 500 tessons initié par Mr Rolland ; de cette étude détaillée, il apparaît que l’abondance de la céramique Étrusque dites « Buchero nero « est une spécificité de ce site . Un colloque national a souligné et précisé le rôle de St Blaise dans la diffusion de ces céramiques en Provence . Par ailleurs une étude d’ amphores dites « en obus « ( analogues à celles immergées d’une épave d’ Antibes ) a prouvé leur origine Étrusque . Énigme supplémentaire ces amphores sont rares en Étrurie , mais abondantes en Provence ( 400 pièces trouvées à St Blaise ) . 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

VISION de Mr François DESHOULIERES ( 1939 )

L’oppidum de Saint Blaise après 4 ans de fouilles - étude N0 2

____________________

L’oppidum de Saint Blaise mis au jour par Mr Francois ROLLAND est idéalement situé entre La Crau et le golfe de Fos . En quatre campagnes de fouilles initiées en 1935 , Il a mis au jour les vestiges d’un établissement Grec du IV éme siècles Av J.C succédant à un habitat plus ancien de structure et d’origine inconnus . Le Site de l’Oppidum, était habité depuis une longue période , ceci étant prouvé par de nombreux silex taillés .

Son existence au IV éme siècle Av J.C est attesté par la découverte de céramiques Rhodiennes ( Île de Rhodes ) apportées par des navigateurs venant des îles de la Mer Égée ou du littoral de l’Asie Mineure ( Turquie actuelle ) .
 

L’ENCEINTE GRECQUE

____________________

Le Rempart Grec, daté du IV éme Siècle AV J.C, se développe sur plus d’un kilomètre entourant une acropole . Bâti en moellons liés à l’argile, protégé par un parement en blocs de grand appareil, le mur est percés de deux courtines , et pourvu de deux tours carrées . Ses gros blocs sont finement assemblés sans tenon, fruit d’une technique que l’on peut comparer à celle des soubassements du temple de Jérusalem, du théâtre de Nicée ou des monuments d’ Ephèses .
Le Mur, tardif de l’époque des invasions germaines est grossièrement bâti sur les ruine du mur grec avec des emprunts de matériaux faits sur place, avec peu d’ouvertures et neuf tours .

 

Ier siècle Av J.C intervention de CESAR

__________________
 

Au Ier siècle avant J.C, la ville fut probablement prise par Jules Cesar lors de sa campagne contre Marseille, et rasée . Aucune mention n’en est faites dans ces célèbres « Commentaires « .

RETOUR vers le début de l'article

____________________

LES DESTRUCTIONS SUCCESSIVES 

de SAINT BLAISE

_______________
 

Déserté et oubliée durant le Haut Empire, elle fut réoccupée à l’approche des périodes troublées des invasions Germaniques .
Une cité fortifiée s’érigea à nouveau sur ce site stratégique, Saint Blaise ( en 1935 on en ignorait le Nom ) .
Elle fut à nouveau ruinée par un raid de pillards Sarrasins au VIII éme siècle AP J.C, alors qu’ils envahissaient La Provence .
Par la suite on trouve traces de son nom « Vallis de Ugio « dans des écrits, elle se situait au pied de l’Oppidum de Saint Blaise ; une église à deux travées , empruntant l’abside d’un édifice précédent y fut érigé .
Au XII éme siècle elle fut remplacée par la chapelle que l’on peut voir actuellement .

Inspiré du document sous copyright © public du Site PERSEE

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

___________________

DIAPORAMA sur les OBJETS

et les sites domestiques de SAINT BLAISE

______________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

1974 –1977 - Mr BOULOUMIE

( une nouvelle vision ) - étude No 3

____________________________

Mr Bouloumié son successeur a repris l’étude de l’oppidum, en commençant par traiter une masse de tessons conservés à l’ Hôtel de Sade à Saint Remy de Provence . Puis à partir de 1974, il a fouillé les niveaux Archaïque ( St Blaise III ) , hellénistique ( St Blaise IV ) et ceux du Ht moyen age ( St Blaise V ) . Ces fouilles ont été menées dans un cadre pédagogique et initiatique pour de nombreux étudiants ( centre Camille julian université de Provence ) . Dans les restes d’une cabane incendiée du VI éme siècle Av J.C les archéologues ont trouvé les restes d’un renardeau piqueté d’aiguilles de fer et de bronze tel une poupée d’envoûtement ! Sous la houlette de Mr H. Rolland c’est Mr Arcelin ( auteur de l’étude sur les céramiques ) qui a découvert en 1977 plusieurs lieu de vie avec foyer et un local à vocation artisanal avec deux fours, un pressoir, laissant présager d’autres découvertes . Une tranchée de sondage dans la partie haute du site a mis a jour une intrication de plusieurs murs d’enceinte s’échelonnant du niveau à céramique Étrusque , au niveau hellénistique, le rempart le plus spectaculaire, en blocs énormes parfaitement ajustés, des courtines bien aménagées, prouvent la présence d’un savoir faire incontestablement Grec .

Compilation inspirée des travaux de:

SITE PERSEE sous copyright © public

_________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Frédéric TREMENT
une vision interdisciplinaire de 1999 
    sur le SITE de SAINT BLAISE
- étude No 4

___________________ 

Dans ce document l’observateur prend du recul pour examiner 10 000 hectares autour de SAINT BLAISE ; adepte de l’étude des interactions entre humains et biotopes,il dirige une étude impliquant de nombreuses disciplines qui apporte un nouvel éclairage sur l’occupation de l’oppidum et de ses environs .  
Fruit des études développé par le laboratoire de Mr Levreau, au lieu des 20 sites archéologique repérés, c’est 200 sites qui sont présentés, cartographiés et sondés . Toutes ses études sont recoupées par une nouvelle étude des collections déjà exhumées mais avec une corrélation avec leur environnement .
 

 

1er AGE du FER

______________

C’est d’abord sur le 1er age du fer que sont précisées les activités  Agro Pastorales du village existant avec une mise en avant d’une quantité considérable d’AMPHORES ÉTRUSQUES sur une zone de 5 km autour de la zone centrale . Les hypothèses de Bernard BOULOUMIE ( déjà développées ci-dessus ) sont confirmées . Il en ressort une vue plus précise des relations entre la communauté indigène ( Avatici ) et la ville de Massalia ( Marseille ) , elle dépend de la ville sans en être sujette et bénéficie d’une certaine prospérité ; L’importance des stocks d’Amphores souligne que la communauté est en relation maritime avec le bassin méditerranéen ; par la suite, elle semble se refermer sur elle même du V éme au III éme siècle Av J.C .

Puis au III éme siècle les PHOCEENS , batissent leur rempart affirmant leur possession sur ce site probablement hélénisé par les Rhodiens et abandonné par eux aux indigènes ( Peuple Celto-Ligure des Saliens ) . La ville est ensuite rasée par les troupes de César , victime collatérale de la prise de Marseille par les Romains . Le site plonge dans une période d'occupation inconnue ( par manque de traces archéologiques ) . Son importance stratégique, gommée par la création du gigantesque port fluvial D'ARLES, diminue rapidement lui portant sans doute un coup mortel et la transformant en bourgade agricole .

                       De l’OCCUPATION Romaine au BAS EMPIRE

_____________________

Soudain le village, au II éme siècle Ap J.C,  semble bénéficier d’une explosion économique ; à cette époque se sont des groupements humain décentralisés ( villa ) qui produisent en quantité Vins, Olives, céréales diverses et aussi coquillages . Sous la férule impériale les collines marneuses sont peu à peu abandonnées au profit des piémonts plus fertiles .
Au V éme siècle Ap J.C en plus d’une concentration accrue des grands domaines agricoles, se développent des hameaux côtiers exploitant, peut être le sel ? Mais la réoccupation des sites en altitude est effective ainsi qu’une activité d’élevage importante sur les collines marneuses autrefois cultivées sous l’occupation Romaine .

Les Anciens centres du pouvoir romain et les zones portuaires vont peu à peu se pérenniser donnant les villages actuels .

_________________

RETOUR vers le DEBUT de l'ARTICLE

SUITE et FIN de L'OCCUPATION HUMAINE du site

____________________________

 Seul édifice encore debout, la Chapelle de St Blaise ( XII éme siècle ), est le dernier vestige de l’ancienne localité qui alors s'appelait Castelveyre . le site de Castelveyre ( rebaptisé depuis St Blaise ) est détruit par le Seigneur des Baux . Puis les pillards mercenaires menés par Raymond de TURENNE ( seigneur des Baux ) brulent la localité .

Ce coup ci, la coupe est pleine, et les survivants de la ville médiévale occupant le site de Saint Blaise, jettent l'éponge et se placent sous la protection du proche chateau de SAINT MITRE les REMPARTS, fondant de fait un nouveau village aujourd'hui bien prospère ! 

RETOUR vers le début de l'article

 ___________

OPPIDUM de St BLAISE ( VII S. Av J.C - XIV éme S Ap J.C ) - Etang de Berre ( Dpt 13 ) goelandmedia.prod@gmail.com (c)
OPPIDUM de St BLAISE ( VII S. Av J.C - XIV éme S Ap J.C )

LIENS vers des SITES à proximité

de SAINT BLAISE ( Marseille )

  _________________________

MARSEILLE - REGATES autour du FRIOUL ( La Rade )

MARSEILLE - CATHEDRALE LA MAJOR ( 1ére Visite )

MARSEILLE - CATHEDRALE LA MAJOR ( 2éme Visite )

MARSEILLE - FORT SAINT JEAN 

MARSEILLE - LE VIEUX PORT ( vu depuis le FORT SAINT JEAN ) 

MUCEM ( Musée Marseillais des CIVILISATIONS MEDITERRANEENNES ) 

SOMMAIRE PATRIMOINE PACA

sortie du dossier par le

SOMMAIRE du BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise à jour MAI 2021 -  goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

____________________

Welcome, subscribe to our publications, Thank you !

_____________________________

propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c) et de bj photos (c) - textes inspirés de diverses sources du web, d'archives et de d'enquètes personnelles (c) - MAI 2021

___________________

​​ ___________

OPPIDUM de St BLAISE ( VII S. Av J.C - XIV éme S Ap J.C ) - Etang de Berre ( Dpt 13 ) goelandmedia.prod@gmail.com (c)
OPPIDUM de St BLAISE ( VII S. Av J.C - XIV éme S Ap J.C )

 ______

Vous constatez une anomalie, un dysfonctionnement, une erreur 

  CONTACT ---> ICI ( merci )

_______________

BIENVENUE

et bonnes visites, 

_________________________

Bienvenue dans cet espace entièrement dédié au tourisme pédestre , et un grand merci à nos nombreuses et nombreux lecteurs , vos commentaires et visites nous aident à progresser . Cet espace est entièrement dédié à la découverte des terroirs, des villes et villages et des montagnes et forêts de nos régions et de celles de nos voisins Européens ; des liens vous guident fréquemment vers des dossiers plus détaillés . Alors mettez vos pieds dans nos traces pour savourer nos paysages - BONNES VISITES - MAI 2021 .

issu(e)s de 23 Pays vous êtes au jour de cette mise à jour 167 300 à lire nos articles ( 3 blogs ) et vous avez parcouru 270 400 articles - Merci de votre fidélité et de votre intérét .

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache ( Zunge ), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c) et de bj photos (c) - mise à jour MAI 2021 -  goelandmedia.prod@gmail.com   (c) - textes inspirés de diverses sources du web , d'archives et d'enquètes personnelles (c) 

__________

RETOUR vers le début de l'article

_____________________________

Adresse du BLOG ber.dranreb04

https://ber-dranreb04.overblog.com/

Adresse du BLOG additif dranreb0434

http://dranreb0434.overblog.com/

_____________________________

SUIVEZ NOUS SUR FACE BOOK

https://www.facebook.com/Ber.Dranreb04

SUIVEZ nos activités fédérales ( FFRANDONNEE 04 ) sur FACE BOOK

https://www.facebook.com/rando04ffrandonnee/?ref=bookmarks

_____________________________

AMOUREUX des VIEUX VILLAGES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

CLIQUER ICI ( Villages )

AMOUREUX des VIEILLES PORTES ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

CLIQUER ICI ( portes )

AMOUREUX des EGLISES,Chapelles et calvaires ?

Suivez nous sur FACE BOOK et publiez vos trouvailles !

CLIQUER ICI ( églises )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires

philae 04/06/2021 01:22

félicitations pou ce magnifique article belle découverte cordialement

Ber Dranreb 10/06/2021 11:34

merci beaucoup Philae, dés que l'on creuse un peu, notre riche patrimoine ne cesse de nous étonner ; merci de ta visite et de ton commentaire !