Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

REISCHSHOFFEN , cité Alsacienne des piémonts des Vosges - Sacrifice des CUIRASSIERS Français

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

________________________________

REISCHSHOFFEN

cité Alsacienne des piémonts des Vosges

- Sacrifice des CUIRASSIERS Français -

_______________________________

REICHSHOFFEN ( Bas Rhin – Alsace ) Région Grand Est

________________________

Reichshoffen, bourgade du Nord du Bas-Rhin( Alt . 180 m – 5148 Hbts ), est située à 50 km au nord ouest de Strasbourg, à mi-chemin entre Haguenau et Bitche, en limite entre Lorraine et Alsace

Son histoire vivante et passionnante est celle d’une ville des Vosges du nord, fondée par des artisans gallo-romains, souvent détruite par faits de guerre mais toujours reconstruite. Depuis plus de 3 siècles son destin cahotique et tumultueux est lié a celui d’une famille d’industriels entreprenants et innovateurs, les Dietrich, qui ont acquis une renommée internationale .

Un passé précieux, bien mis en valeur

________________

Reichshoffen conserve de nombreux témoins de son riche passé historique : trois monuments historiques ( église St-Michel, le château De Dietrich, l’Altkirch ), le musée historique et industriel ( musée du fer ), deux tours de guet, et le site de la « Bataille de Reichshoffen » . . .

Berceau de l’entreprise De Dietrich, Reichshoffen a connu dès le XVIII éme siècle un rapide essor industriel qui laisse aujourd’hui encore son empreinte par la présence de grandes entreprises comme ALSTOM, VOSSLOH-COGIFER, TRECA . . . Aux portes du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord , une nature riche en forêts et paturage sert d'écrin à la localité .

SITE à visiter à proximité VILLAGE de NIEDERBRONN

Accès au PORTAIL du MONDE GALLO-ROMAIN

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Église Saint-Michel

_________________

Sa construction dura 10 ans , y compris la construction de son imposant clocher culmine à 72 m de haut . La première pierre a été posée le 11 mai 1772 . L’église Saint-Michel, construite en grès des Vosges, fut implantée à la limite de la seconde enceinte fortifiée de Reichshoffen, sur le site de l’ancienne église .

HISTOIRE du CLOCHER

________________

Les maîtres d’ouvrage étaient la communauté villageoise pour la nef et le seigneur Jean de Dietrich pour le chœur, la sacristie et la tour-clocher . La répartition des frais de construction suscita un long procès qui aboutit à la condamnation du seigneur .
Le gros-œuvre fut érigé entre 1772 et 1774 par les maîtres-maçons C. G’Styr et F.-J. Messmer, d’après des plans de Christiani Père .

Le CARILLON de l’ EUROPE

___________________


Les 5 cloches du carillon délivrent une sonnerie harmonieuse et elles échappèrent à la rapacité des fondeurs Allemands lors du 1er conflit mondial . Ses deux clochent les plus anciennes datent de 1786 et 1812 ; la coulée de cette dernière, faites l’honneur de la naissance du Roi de Rome .

Ce carillon de l’Europe, installé à Saint-Michel de Reichshoffen, est le premier en lieu public alsacien . Il est l’œuvre de l’entreprise André Voegelé de Strasbourg réputée pour son développant un savoir-faire rare en France, unique dans la région, la fonderie de cloches. Il apporte une autre mise en valeur d’un monument historique .
Ce carillon a été réalisé dans le cadre du Cinquantenaire du Jumelage entre Reichshoffen et Kandel ( Allemagne ) en août 2011, avec fonte de cloches dans la fonderie en présence d’élèves du collège Françoise Dolto de Reichshoffen et de la Realschule de Kandel ; puis fonte des 6 plus grosses sur la place de l’église, en public les 27 et 28 août 2011 . 5 autre cloches ont été coulées lors de la manifestation " Reichshoffen en fête " de 2017.

Actuellement, il est abrité ( depuis septembre 2011 ) au niveau intermédiaire du clocher de Saint-Michel de Reichshoffen, il comporte 30 cloches ( à partirr du ré # 4 ) et son écoute sur le parvis se fait de manière automatique 5 fois par jour :

11h57 (air marial), 14h32 & 18h01 (air des Cuirassiers de Reichshoffen), 17h02 (hymne européen), 20h02 (cantique du soir)

 

Sortie du dossier, par le SOMMAIRE de la REGION Gd EST

sortie du dossier par le SOMMAIRE du BLOG

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Chapelle de Wohlfahrtshoffen

________________

Les archives locales étant perdues, l’histoire de Wohlfahrtshoffen est fragmentaire, sur ce site existait un village disparu au XIII éme siècle; sa population s’étant réfugiée derrière l’enceinte fortifiée de Reichshoffen . Mais le lieu de culte a continué d’exister puisque au XIV éme siècle, des écrits signale le chœur d’une église . Les limites de territoires entre féodaux n’étant pas précises, le comte de Hanau-Lichtenberg ( seigneur de Niederbronn ), adhérent au protestantisme, détruit partiellement la nef . L’évêque de Strasbourg ( seigneur de Reichshoffen ), reconnu propriétaire, fait relever les bâtiments . Au XVIII éme siècle Wohlfahrtshoffen est choisi comme lieu de repli pour les offices durant la période de reconstruction de l’église paroissiale de Reichshoffen . Au moment de la Révolution française, elle fut vendue comme bien national . Le curé Lehmann de Reichshoffen le racheta et l’offrit à la paroisse, organisant sa reconstruction avec l’actuelle nef néo-gothique . Aux XX éme et XXI éme siècles. plusieurs rénovations ont lieu, signe de l’ intérêt paroissiens reichshoffenois, pérénisant sur ce site un lieu de pratique religieuse mais également un cadre à des manifestations musicales, servi par sa superbe acoustique .

SITE à visiter à proximité VILLAGE de NIEDERBRONN

Accès au PORTAIL du MONDE GALLO-ROMAIN

ALTKIRCH , un site profondément enraciné dans l’ HISTOIRE

_______________

Après les grandes invasions du VI éme siècle et la destruction du site gallo-romain, les hommes ont recolonisé le piémont des Vosges . Aucune trace écrite avant 994, où apparaît la première mention de Richeneshouan dans un document d’Othon III, Empereur du Saint Empire Romain Germanique . Il s’agit de la donation d’une chapelle au profit de l’abbaye de Seltz dont sa grand-mère ( « tutrice » et régente ) était abbesse .

 

Quelle localisation pour cette chapelle ?

__________________

Peut-être l’Altkirch avec lieu sans doute funéraire . Entouré d’un cimetière, l’ensemble s’implante sur un tertre que les hommes auraient édifié, rehaussant la première terrasse alluviale de rive gauche du Schwarzbach. un mur de 1,4 m ( campagne de fouilles de 2011 ) y ceinturait église et tombes . Probablement ce système défensif comportait-il un fossé . Ils auraient utilisé un petit cours d’eau venu de la colline et détourné vers le Sud-Est . Ce fossé a été canalisé après 1990, mais lors de violents orages il transforme les rues en torrents et reprend son cour primitif .

L’édification au XIII éme siècle, se fit à l’économie en utilisant les lourdes pierres des bâtiments de l’Antiquité gallo-romaine réemployées dans des fondations élargies vu le sol sableux remblayé . Quelques bas-reliefs sont visibles dans les murs . La campagne de fouille a infirmé toute construction de temple ( haïdenkirche ) à la place du lieu de culte chrétien .

Qui avait-il sous l’Altkirch ?

_________________

La fin du Moyen Age se traduit par un retour aux critères artistiques de l’Antiquité . Les troubles religieux au XVI éme siècle suivis de ceux de la guerre de Trente Ans au XVII éme siècle qui ont profondément mutilé l’Alsace, ont retardé cette évolution .

Au XVIII éme siècle, le facteur d’orgues Silbermann visitant les lieux, croque les ruines du château de Reichshoffen ( reproduit en aquarelle un siècle plus tard par le vicomte de Bussierre ). Goethe, guidé par son ami Weyland, visite la proche Wasenbourg où se trouvent des éléments de culte gallo-romains ( Dans ses mémoires, il évoque la construction du nouveau château de Dietrich ) . L’universitaire strasbourgeois Jean-Daniel Schoepflin y fait une visite, précurseur de l’archéologie balbutiante à cette époque . Or, à l’Altkirch on voyait des pierres romaines, sans recourir à des fouilles , en attendant les découvertes de grands sites, on se contenta de protéger ou de prélever des éléments au profit de collections . Jean-Daniel Schoepflin déposséda ainsi le site au profit de Strasbourg ; dommageable certes , mais en assurant ainsi la conservation .

Sortie du dossier, par le SOMMAIRE de la REGION Gd EST

sortie du dossier par le SOMMAIRE du BLOG

 

La défaite du 6 août 1870 et le sacrifice des cuirassiés

__________________

Après la défaite à Wissembourg le 4 août 1870 contre l’armée coalisée Prussienne, le Maréchal Mac-Mahon, personnage contestable et stratège lamentable, établit son état-major au château de Reichshoffen . Le champ de bataille, quant à lui, se situait sur les hauteurs de Froeschwiller, Elsasshausen, Woerth et Morsbronn . Le 6 août, l’armée française succombe face aux Allemands ( 35 000 hommes, mal commandés, contre 140 000 ) après deux charges héroïques:

celle du Général Michel à Morsbronn vers 13h30 et celle du Général Bonnemains à Elsasshausen aux environs de 15h30 . Depuis la gare de Reichshoffen, l’empereur Napoléon III , qui a sacrifié stupidement son armée, est avisé par télégramme de l’issue funeste, d’où le nom de « Bataille de Reichshoffen » pour les Français, les Allemands la nommant « Schlacht von Wörth » .

La charge des cuirassiers de Reichshoffen

de Théodore Levigne .

_________________
 

Ce tableau a été peint en 1886, par Théodore Levigne (1848 – 1912 ), pour dédommager le tenancier du Café de la Patrie de Lyon . Cette toile est acquise par la Ville de Reichshoffen en 2007 alors qu’elle devait être vendue aux enchères . La Société d’Histoire de la région de Reichshoffen en assume la restauration confiée à François Péquignot . Deux bénévoles, Joseph Burlet et Bernard Grussenmeyer réalisent le châssis et le cadre .
Lors de la rénovation de la mairie en 2010, cette œuvre de 2 14 x 460 cm trouve sa place sur le mur « Est » du hall d’accueil.

 

Sortie du dossier, accès au SOMMAIRE de la REGION Gd EST

sortie du dossier par le SOMMAIRE du BLOG

Les tombes et autres monuments

_________________


En face de l’Hôtel de Ville, au bord de la rivière, se trouve une tombe avec l’inscription « ici reposent 2 braves soldats du 1er Régiment des ZOUAVES morts à la bataille du 6 août 1870 » .
Au cimetière, a été érigé un monument en mémoire des 140 soldats blessés et morts aux ambulances et enterrés dans une fosse commune . A l’arrière de ce monument, on trouve trois tombes d’officiers, victimes de cette guerre .
En 1970 a été réalisé un monument commémorant le centenaire de la Charge des Cuirassiers, situé sur les hauteurs de Reichshoffen, en direction de Froeschwiller, un lieu qui aurait été le
site de rassemblement des militaires avant la funeste charge.

Plusieurs noms de rues, d’un même quartier, font références à la guerre de 1870 et à ses héros : rue du Général Michel, rue de la Division Bonnemains, rue des Lanciers, rue des Zouaves, rue du Maréchal Mac-Mahon ( responsable du désastre et futur bourreau de la commune … Les noms retenus pour un lotissement en cours sont rue du 6 août 1870 et impasse Claude Pagnier ( première victime de ce conflit, tuée à Schirlenhof le 25 juillet lors d’une reconnaissance allemande sous les ordres du comte Zeppelin ) .
La salle polyvalente, rénovée et inaugurée en 2010, a été nommée « Espace Cuirassiers ». Le bâtiment est orné, sur la façade Ouest, d’un cuirassier à cheval, sabre au clair .
Un canon, réalisé en mosaïculture, orne tous les ans un espace vert de la ville .

SITE à visiter à proximité VILLAGE de NIEDERBRONN

Accès au PORTAIL du MONDE GALLO-ROMAIN

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

 

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

_____________________________________

- goelandmedia.prod@gmail.com (C) - JANVIER 2020

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvert

mise en page www.goelandmedia-prod.fr ( c )

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires