Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

Émile GALLE-maître verrier, ébéniste, céramiste- un des créateurs de l'Art Nouveau Français .

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

________________________

Émile Gallé

_______________________

Émile Gallé ( Nancy 4 mai 1846 décédé 23 septembre 1904 )

Industriel, maître verrier, ébéniste et céramiste français .

Il est fondateur et premier président de l’École de Nancy en 1901 .

Né dans une famille pétrie d’art et de commerce, il est l'une des figures les plus marquantes des arts appliqués de son époque et l'un des pionniers de l'Art nouveau .

C'est également un précurseur en matière de génétique et d'évolution concernant le monde végétal ;ses travaux méconnus du grand public sont pourtant d'une grande pertinence puisqu'ils précèdent ceux de Gregor Mendel et en annoncent les grandes lignes .

À la porte de son atelier de Nancy, on pouvait lire cette devise :

« Nos racines sont au fond des bois, parmi les mousses, autour des sources . »

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

Un aventurier du DESIGN et de la VERRERIE

Un botaniste de talent, GRAND DESSINATEUR

______________________

 

Son père, Charles Gallé (1818-1902), est déjà d'une envergure peu commune . Artiste peintre, maître dans l'art magique de l'émail, patron d’une faïencerie prospère . Par son mariage avec Fanny Reinemer issue d'une famille de négociants en faïences et cristal, il a l’idée de lancer l'entreprise familiale dans une production diversifiée et appréciée du public .

Emile entre en octobre 1858 au lycée Henri Poincaré, et obtient brillamment son baccalauréat . Son père, visionnaire, l’encourage à visiter dans divers pays étrangers des sites industriels en rapport avec la faïence et le verre . Ainsi en 1865, il part apprendre l'allemand à Weimar et y poursuit des études de minéralogie . C'est ensuite à Meisenthal qu’il fait son apprentissage des métiers du verre, et de la céramique à la Faïencerie de Saint-Clément . En 1867, il rejoint la direction de la verrerie familiale . Son père , pour l’ouvrir au monde l’envoi représenter leur entreprise à l'Exposition universelle . Il effectue en 1871 un séjour à Londres, ce qui lui permet d'apprendre l'anglais et de d’approcher des sites cristalliers . Son approche n'est pas simplement théorique et Émile ne craint pas de s'initier au soufflage . Il adjoint à cela de bonnes connaissances en ébénisterie . Tout au long de ces années, il pratique la passion familiale pour les sciences naturelles ( particulièrement la botanique ) , il acquiert une technique hors pair pour le dessin . Il fut notamment à Nancy l'élève de Dominique-Alexandre Godron, naturaliste et médecin .

Rencontre de Victor PROUVE

En 1870, de retour à Saint-Clément il rencontre un artisan Victor PROUVE, homme aux talents multiples qui va devenir son collaborateur . C’est ensemble qu‘ils composent un service de vaisselles rustiques très prisé de la clientèle . Il s’engage volontairement en tant que soldat dans la guerre Franco-Prussienne . Il est à Londres, en 1871, où il travaille au musée de Kensington et aux jardins botaniques royaux de Kew .

C’est ensuite, à Paris ,qu’il étudie l'art des cristaux anciens, les émaux des lampes arabes de Philippe-Joseph Brocard, ou l'art japonisant d'Eugène Rousseau .

___________________

Sortie dossier par le SOMMAIRE du BLOG

Accès au SOMMAIRE de la REGION GRAND EST

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

De la botanique à l’excellence ARTISTIQUE

Il retourne à Nancy, ayant acquit de nouvelles techniques du travail du verre et il s'emploie à imiter la nature dans ses décors avec des stries, des nœuds, des éclats, des reflets, des ombres, des marbrures . Il épouse Henriette Grimm en 1875 . En 1877, il reprend les activités développées par son père et s'installe rue de La Garenne, à Nancy . Maintenant aux commandes de l’entreprise familiale, il la modernise et la développe au prix d’un travail acharné .

Il participe à l'Exposition universelle de 1878 . Sa renommée devient internationale et il obtient quatre médailles d'or consécutives .

En 1883, il construit de vastes ateliers de faïencerie, de verrerie et d'ébénisterie . Au centre des bâtiments se trouve son laboratoire où il élabore ses projets . De nombreux artistes et artisans de talent commencent à travailler pour lui; il ouvre de nombreux succursales où il expose ses œuvres .

Il expose à Paris, en 1884 et 1885, sur les thèmes de la Pierre, le Bois, la Terre, le Verre, et obtient une médaille d'or . De 1884 à 1889, il publie ses idées dans son livre « pour l'art « . Dans l'esprit du temps, Gallé célèbre dans son art les provinces perdues de l'Alsace et de la Lorraine . Pour l'Exposition universelle de 1889, Gallé développe, à travers ses décors symboliques, le thème du patriotisme .

En 1889, il reçoit le grand prix de l'Exposition universelle et est promu officier de la Légion d'honneur . Vers cette époque, environ 300 artistes et artisans travaillent pour lui avec pour consigne de ne pas reproduire une fleur sans en avoir le modèle sous les yeux . Il participe à l'Exposition universelle de 1893, il ouvre enfin sa cristallerie ( vente uniquement ), et participe à l'exposition d'art décoratif lorrain à Nancy .

A Nancy en 1894, la cristallerie est située au 86, Bd Jean-Jaurès, ce site deviendra plus tard l'École spéciale de radioélectricité .

Les Expositions et les honneurs se succèdent; Munich, en 1897, où il reçoit une médaille d'or, puis Francfort, et Londres .

Le millésime 1900 est celui de la consécration de sa carrière, avec deux grands prix et une médaille d'or . La même année, Rose Wild, sa collaboratrice, obtient une médaille de bronze à l'Exposition universelle . Il est élevé au grade de commandeur de la Légion d'honneur et, le 19 mai, il est admis à l'Académie de Stanislas de Nancy . Il y effectue un discours de réception sur le décor symboliste .

1901 est une autre année marquante avec sa présence à l'exposition de Dresde, et surtout la création de l'École de Nancy avec Victor Prouvé, Louis Majorelle, Antonin Daum et Eugène Vallin, alliance dont il est président .

En 1902, il participe à l'Exposition des arts décoratifs de Turin Couvert d'honneurs et de gloire, il devient membre de la Société nationale des beaux-arts de Paris et de plusieurs sociétés savantes . Il dessine à la demande d'Henri Gallice, alors directeur de la maison de champagne Perrier-Jouët, une bouteille ornée d'anémones blanches évoquant le cépage chardonnay.

Il est remarqué, en 1903, au pavillon de Marsan, à Paris, pour son vase Érable sycomore cosigné par Rose Wild .

En 1904, il réalise le Grand Foudre pour l'Exposition universelle de Saint-Louis ( Missouri – Etats Unis ) . La fabrication du foudre proprement dite est due à la maison Fruhinsholz . Émile Gallé en a réalisé la façade sur commande .

Le 23 septembre 1904, Émile Gallé meurt des suites d'une maladie dont les premiers signes sont apparus lors de l'Exposition universelle de 1900 .

Si des historiens y ont pu voir un empoisonnement du sang lié aux métaux lourds ( plomb, fluor, arsenic, cadmium, manganèse, uranium ) utilisés lors de la fabrication du verre, une thèse de médecine de 2002 écarte ces hypothèses . Il repose à Nancy au cimetière de Préville.

___________________

Sortie dossier par le SOMMAIRE du BLOG

Accès au SOMMAIRE de la REGION GRAND EST

​​​​​​​Un fervent MILITANT POLITIQUE

______________________________
 

Présenté à l'Exposition universelle 1900, l'inscription « Hommes noirs d'où sortez-vous ? Nous sortons de dessous terre » est une dénonciation des juges et militaires ayant fait condamner Alfred Dreyfus .

Avec ses contemporains Gaston Varenne et Roger Marx, Émile Gallé conçoit son rôle d'artiste comme un lien avec le monde, capable à la fois d'en ressentir les souffrances et de le guider vers un futur meilleur .

D’où ses nombreuses prises de position et engagements politiques.

Un an après la création de la Ligue française pour les droits de l'homme, il fonde en octobre 1898 sa section nancéienne aux côtés de Charles Keller . Participant à la fondation du journal L'Étoile de l'Est, il est élu président d'honneur de la Fédération républicaine de Meurthe-et-Moselle en octobre 1901 . Il défend les causes de plusieurs minorités opprimés .

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com ( c )

Sur l’AFFAIRE DREYFUS

_____________________

Émile Gallé prend, à de nombreuses reprises, parti pour soutenir l'innocence d'Alfred Dreyfus, notamment par des tribunes dans la presse, le 24 janvier 1898 dans Le Progrès de l'Est, en décembre de la même année dans Le Républicain Lorrain . Le 9 septembre 1899, jour du jugement, il prononce un discours solennel devant ses ouvriers en faveur de l’innocence d’Alfred Dreyfus .Cette prise de position lui vaut un effondrement de ses ventes et une forte impopularité à Nancy . Cette impopularité durera jusqu'après sa mort . Les critiques sont acerbes, au point que Le Républicain Lorrain ne pourra s'empêcher de vilipender les positions politiques de l'artiste dans ses articles nécrologiques .

Botaniste talentueux

________________


Il est aussi un pionnier de l'écologie et participe à la création d'une association pour la protection des plantes sauvages à Nancy . 
Émile Gallé s'intéresse très tôt à la botanique ; il apprend notamment à lire dans Fleurs animées de Grandville et est formé par Charles-François Guibal, à l'âge de 14 ans, à constituer des des herbiers en récoltant des plantes dans les coteaux et bois autour de Nancy, en forêt de Haye, mais aussi dans les Vosges, l'Alsace et même les Alpes françaises et suisses . 
S'il ne poursuit pas stricto sensus une carrière scientifique en raison de faiblesses en mathématiques, Émile Gallé se passionne pour la botanique, suivant les enseignements de Dominique Alexandre Godron et fondant en 1877 la Société centrale d'horticulture de Nancy . Il est sollicité par le maire de Nancy pour faire partie du comité de surveillance du jardin botanique et se constitue une collection personnelle de près de 3 000 espèces . Il correspond avec de nombreux botanistes de son époque, français, mais aussi belges, suisses, luxembourgeois, allemands et américains, parmi lesquels Louis Pasteur ; et publie divers articles scientifiques sur la variabilité des végétaux, notamment les mutations de la gentiane des champs et l'évolution des orchidées .En 1883, il participe à la troisième édition de la Flore de Lorraine et participe à la découverte de la présence, sur le territoire lorrain, de nombreuses plantes ( Laiche blanche, narcisse des poètes, spilanthes autumnalis ) .

 

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

 

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

_____________________________________

- goelandmedia.prod@gmail.com (C) - JANVIER 2020

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvert

mise en page www.goelandmedia-prod.fr ( c )

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires