Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

GEOLOGIE et ASPECTS MULTIPLES des GRES de BITCHE ( Vosges du Nord )

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com  (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

___________________________________

GEOLOGIE et ASPECTS MULTIPLES

des GRES de BITCHE ( Vosges du Nord )

___________________________________

 

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com  (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com  (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com  (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Les rochers de l'Altschlossfelsen ( rocher de l'ancien château )

_____________________________

Géologie de l'Altschlossfelsen
( sources BRGM Metz-Nancy – remerciements © )
site entièrement situé en territoire allemand à deux pas de la frontière

_______________________________  

Les rochers de l'Altschlossfelsen ( rocher de l'ancien château, comme l'indiquent des vestiges de marches taillées sur l'une des tours de grès) appartiennent à la butte-témoin du Brechenberg ( 403 m ) .

COLORADO de " BITCHE " , en réalité en Allemagne, Altschlossfelsen ( rocher de l'ancien château )
COLORADO de " BITCHE " - Altschlossfelsen

Dans cette partie du Pfalzerwald ( forêt du Palatinat ), les couches du Trias inférieur sont inclinées vers le nord-ouest et l'érosion y a dégagé toute une série de buttes, en avant du relief principal en Conglomérat . Le sommet du Brechenberg offre sur son flanc sud-est un escarpement atteignant une hauteur de près de 30 mètres et sur une longueur de 1,5 km  . Il est interrompu par deux couloirs en pente de quelques dizaines de mètres . Deux des parois se prolongent à leur extrémité nord-est par un éperon morcelé en une série de monolithes gréseux de grandes dimensions .

L'observation globale permet de distinguer deux ensembles .

Dans la partie inférieure affleure le Grès vosgien dans sa qualité " Couches de Karlstal supérieures " . Les grès de couleur rouge avec de nombreuses variations de coloration présentent une stratification généralement horizontale, en lames minces ( dites Dünnschichten ) . Des intercalations de bancs lenticulaires plus résistants, à litage oblique et contenant de rares galets existent par endroits  .  Dans la partie supérieure, un grès violacé prenant l'aspect de conglomérat à stratification oblique et disposé en lentilles entrecroisées surmonte brutalement la série précédente . Cet ensemble couvre les Couches de Karlstal offrant par endroits des cavités ou abris sous roche de grandes dimensions . Souvent cartographié sous le terme de Conglomérat principal ( carte de Bitche ) , il annonce les formations des Couches intermédiaires et a été désigné sous le nom de Conglomérat de Bitche .

Colorado de Bitche - Allemagne

Les roches présentes visibles sur ce site appartiennent à un «  faciès lithologique «  particulier des basses Vosges gréseuses qui s’est développé au nord de Phalsbourg . Visibles aussi aux : Sentier des grottes de Lemberg ,à la Citadelle de Bitche, au grès du nord de «  Grosbliederstroff « ,et aux  Carrières de Freyming-Merlebach . Le faciès dit «  Conglomérat principal  ( Poudingue de Sainte-Odile ) est, lui,  visible aux Rochers de la Bande noire, Haut-Barr, Dabo, et autres . . . 

____________________________

Partie inférieure

____________________________

La paroi recouverte de croûtes érosives qui se desquament, montre une stratification plane caractéristique des lamines de sables fins . Un lit centimétrique sub-horizontal de galets ( section 1 cm ) traverse la couche . Tous les galets ne comportent pas leur arrondi habituel, certains présentent sont anguleux. Ils sont le fruit d'un épandage de sables mêlés de graviers débordant les dépots fluviaux lors de crues . Ces dépots alluvionnaires qui décantent dans les nappes d'eau temporaires peuvent être par la suite érodés par  les vents, qui chargés en sables fins, burinent ainsi les galets résiduels ( «  ventifacts «  ) . 

___________________________

Partie supérieure

___________________________


A la partie supérieure : Conglomérat de Bitche ( Obere Felszone ), le contraste avec la formation précédente est surprenant . Le dépot supérieur  a entamé localement la partie inférieure ( discordance d'érosion reconnue sur une vaste étendue dite «   discontinuité de Hardegsen « ) ; ils sont dus à l'existence de courants forts qui ayant déposer des sables et graviers dans des chenaux divagants . 

Entre deux séries parfaitement planes, apparaît sous la marque du sentier ( croix blanche 10 cm ) un ensemble lité obliquement . Constitué d'un sable homogène, il ne contient aucune trace de galets . L'observation approfondie de la paroi montre une deuxième formation de ce type au-dessus du repère . Ces bancs ont été reconnus comme étant des dunes éoliennes . Les sables non consolidés ( en climat aride ) sont soumis à l'action de vents qui les redistribuent sous forme de champs de dunes ( barkhanes ) . Au cours de leur transport, les grains subissent une abrasion typique qui leur donne un aspect sphérique et mat . À d'autres moments, une imprégnation par la nappe d'eau souterraine de la base de la dune ou un régime des vents différent favorisent leur ablation partielle ne laissant subsister que la racine . Des surfaces d'épandage plan ou de dépôt  avec micro-reliefs en vaguelettes ( visibles sous la croix ) peuvent également se remarquer .

A la base de cette paroi, marquée par des plans de fissuration encroûtés blanchâtres, une formation lenticulaire arquée est visible . Une coupe verticale à travers un portion de dune s'étend ici ( extrémité nord de l'Altschlossfelsen ) sur une dizaine de mètres de largeur . Si l'apport des sables depuis les régions éloignées est essentiellement fluviatile, une grande partie du matériel visible à l'affleurement résulte de remaniements sous l'influence des vents qui redéposent les particules en nappes à stratification horizontale ou édifient des dunes temporaires .

___________________________

Couleurs des rochers 

___________________________

Les rochers de l'Altschlossfelsen sont réputés pour leurs coloris variés. Ils sont aussi désignés sous le nom de  " Colorado du Bitcherland " .

Les BLANCS


A côté des teintes blanches dues aux pellicules de sels minéraux déposées en surface après évaporation de l'eau préalablement contenue dans la roche, toute une gamme de tons allant du jaune au rouge-violet imprègne la masse du grès .

Les JAUNES et les ROUGES

L'origine de la pigmentation est due aux oxydes de fer présents en faible quantité ( 1 à 5%max ) à la surface des grains . Ils participent à la cimentation du grès . L'hématite en est le composé le plus abondant . Dans les sables éoliens, le tri des quartz aboutit à un taux de fer plus faible, la coloration est souvent moins intense et la roche plus friable .

Les VIOLETS 

Au contraire, dans les grès violacés riches en minéraux susceptibles d'être altérés, la cristallisation de l'hématite est plus avancée ,

Décoloration

Certaines lamines ( épaisseur 1 cm ) sont décolorées sur toute leur étendue ou présentent des colorations discontinues sur plusieurs centimètres. Dans les aires dépréssives recevant des sédiments lors des crues, les sables, " silts " et argiles se déposaient  successivement . Les fluides qui circulaient ultérieurement dans ces lits à composition et perméabilité différentes pouvaient décolorer certains niveaux au cours de la «  diagenèse «  . Parfois quelques liserés millimétriques de couleur brun rouille signalent la présence de fer migré re-déposé sous forme de rubans ( Eisenschwarten) . On trouve aussi des surfaces ondulée de petites rides. 

Les JAUNES et les verts


Un autre facteur responsable d'une coloration spectaculaire est la flore . Profitant de l'ambiance lumineuse et de l'humidité atmosphérique qui règnent dans la hêtraie/pinée  ( évapotranspiration  et brouillards induits ), de l'absence de végétaux concurrents, des lichens s'installent sur la paroi . «  Chrysothrix chlorina «  couvre ainsi des surfaces conséquentes de sa couleur jaune soufré .
Des traces anciennes d'activité humaine ( hormis les graffitis) sont visibles en certains points du site sous forme de stries étroites parallèles . Elles correspondraient à des polissoirs préhistoriques permettant d'aiguiser le tranchant d’outils de pierre .

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

Welkom bij onze vrienden van neerlandaise taal(tong) om onze teksten gebruik de Reverso software

Добро пожаловать в наших друзей Русского языка, перевести наши тексты, используйте программное обеспечение Reverso,

traduction des textes en 13 langues Lien ci-dessous

http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires