Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

ROXICA petite ville de GALICE - 21 éme étape de notre ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

ROXICA petite ville de GALICE

- 21 éme étape de notre ITINERANCE COMPOSTELLE 2017 -

__________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

LE CHEMIN

___________________________

Chemin en GALICE entre ROXICA et SOBRADO dos MONXES
Chemin en GALICE entre ROXICA et SOBRADO

LE CHEMIN entre ROXICA et SOBRADO

_____________________  
Nous avançons toujours, suivant le beau CAMINO del NORTE, dans la Galice des piémonts ,par vals et coteaux, dans ce patchwork de verdure mêlant vallées et collines cultivées aux crêtes et combes boisées . Ce pays est étrange mi Espagne, mi Bretagne , métissant avec harmonie le citronnier au châtaignier, les champs de haricots ( Fadas ) aux pâtures où se prélassent des génisses , les forêts d’eucalyptus aux bois de chênes séculaires . Les horreos ( greniers sur pilotis ), déjà décrits précédemment, accompagnent les fermes isolées et peuplent les villages aux maisons serrées .

Un HOREOS en GALICE près de SOBRADO dos MONXES gigantesque sanctuaire
Un HOREOS en GALICE près de SOBRADO


Le granite domine dans la construction des innombrables chapelles romanes et dans la multitude des calvaires qui bordent le Chemin, les sculptures aux bestiaires fantastiques se mêlent à des représentations humaines aux têtes disproportionnées par rapport à leur corps .
Une cornemuse gémit dans une procession qui s’écoule dans un village aux rues étroites ,on se croirait en Auvergne ou dans le Calvados . La bière des Asturies , la « Stella especial « dispute aux vins de la « rioja « l’accompagnement des plats succulents mêlant viande d’élevage , viande de chasse ou fruits de la mer Cantabrique toute proche ; les soirs d’étape nous permettent d’y goûter .

Le Chemin en GALICE près de SOBRADO dos MONXES
sur le chemin en Galice


Les gens , certes moins exubérant que leurs frères plus méridionaux , mais toujours souriants, naturellement accueillant, sont curieux de nous ; d’où venons nous ? Qui sommes nous ? Pourquoi marchons nous ? Les questions fusent , puis le contact établi leurs souvenirs se révèlent , la nostalgie des mines et des industries défuntes dont la fermeture a dévasté les villages . Mais ce peuple est fier est courageux , il relève la tête, de nouvelles industries décollent , le classement de leur pays en » Patrimoine mondial « est vécu comme un honneur . Tout ceci se sent dans le contact ,

maison massive au toit de lauze en GALICE près de SOBRADO
maison massive au toit de lauzes


Beaucoup de sang «  indianos « ( personnes ayant prospéré en Amérique Latine ) apporte à ce peuple une grande ouverture vers l’étranger . Certes les étapes sont parfois disproportionnées, les gîtes peuvent être rares, mais c’est aussi ce soupçon d’inconfort qui donne de la saveur à ce chemin .
Nous sommes ravis d’avoir parcouru ce Chemin qui, monte en renommée, avant qu’il ne devienne insipidement normal ou commercial . Notre curiosité nous a incité, souvent, à prendre des libertés avec le tracé officiel ; nous n’avons jamais hésité à ajouter des kilomètres, pour contempler un paysage ,pour méditer dans une église .


Les derniers kilomètres avant Sobrado , sous des averses désagréables , sont lassant , en bordure de route, non séparé de la circulation automobile . La route est étroite et le flux de véhicule dense, mêlant transports de bois ( à destination des papeteries ) et voitures individuelles ; la discipline de ces automobilistes nous a étonné , ils n’hésitent pas à s’arrêter sur le bas coté pour nous laisser passer tant la route est étroite .

La lagune de Sobrado dos Monxes terme de l'étape
La lagune de Sobrado dos Monxes

 

C’est par l’arrivée sur la lagune de SOBRADO que l’étape nous a parut terminé ;

cette étendue d’eau calme aux rives couvertes de nénuphars , en cette fin de journée , sous une pluie fine, salué par un assourdissant concert de grenouilles, a été une délivrance et les quelques centaines de mètres jusqu’au sanctuaire n’ont été qu’une formalité .

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

Un pèlerinage , pourquoi faire ?
___________________________
_________
Chemin en GALICE entre ROXICA et SOBRADO dos MONXES
Chemin en GALICE entre ROXICA et SOBRADO

  
Quel meilleur moyen de visiter, les régions traversées, que de le faire au rythme lent de la marche . Même fourbu après plusieurs heures d'itinérance, alors que beaucoup s’effondrent et ne sortent pas des gîtes ; certains après avoir abattu l'étape à un rythme de " trailer", haletant , les yeux fixés sur leur pieds et ne voyant rien des sites traversés . . . En réaction à l’abandon des églises , à la pression du fanatisme , à une certaine uniformisation de la culture Européenne ,j’ai redécouvert aux travers de mille et un sanctuaires visités, la religion de nos pères, celles des pauvres «  hères «  courant sur ces mêmes sentiers,parfois il y a plus de  mille ans ? Souvent, je sentais leur présence , la pierre polie d’un gué ou d’un escalier me faisant imaginer leur progression , identique à la mienne , cela c’était «  Le Pèlerinage «  , une itinérance , puissante , longue et régulière sous l’emprise de la méditation et de la prière . Mes compagnons et moi même avons un plaisir jouissif à parler aux habitants ( malgré le barrage de la langue ) ,à explorer les moindres recoins , à méditer dans tous les sanctuaires, à sortir du tracé pour traquer un paysage inédit . Là, est le réel privilège de faire " SON CHEMIN " , pas à pas avec une avance régulière , mais les yeux ,les oreilles et les narines bien ouvertes . . . Cueillant le sourire d'une personne croisée , dégustant un plat typique bien qu'improvisé, partageant un verre offert par un résident, lisant le journal local pour y glaner des informations, profitant des conseils donnés par ces mêmes habitants. Combien de trouvailles issues de ces rencontres , combien de belles rencontres , combien de rires échangés . Là est la vérité, une progression épicurienne motivée par une insatiable curiosité . Certains prétendent que le chemin est " commercial " , et alors ! ! Quoi de plus naturel que dans toutes les régions traversées, une petite partie de la population ne survive que grâce aux pèlerins . Mais c'est aussi une question de vision de la vie en général, que d'afficher un sourire quasi permanent, de tendre la main aux autres, d'écouter leur questionnement , de prendre le temps de répondre , et alors la confiance venant , les portes s'ouvrent dévoilant des merveilles cachées, les assiettes se remplissent de "Pinxos " ( tapas ) même si l'heure est passée, les habitants vous conseillent un hébergement non répertorié . . . La est la vraie finalité d'une telle itinérance . . . Là est le bonheur d'avoir parcouru à pieds 1800 km en plusieurs années et de n'avoir jamais été déçu  . . . et qui plus est, ne plus pouvoir se passer de ces longs moments de " lévitation " hors du temps, hors de la futile consommation , à l'abri du " verbiage médiatique " et d'en redemander chaque année ! 


___________________________
LES COMMUNAUTÉS RELIGIEUSES

___________________________. . .

 


Chaque fois que cela était possible ,nous avons privilégié les gîtes religieux ,gérés par des associations relevant de communautés religieuses . Parfois nous avons pu être accueillis dans des monastères ou congrégations ; bien sur, pas dans le coeur de ces communautés soucieuses de silence propre à l'ascèse ; mais dans des lieux périphériques,véritables interfaces entre l'austérité monastique et la société ordinaire .
Pour quelles raisons ?
Pour retrouver la notion de véritable pèlerinage et partager les offices avec nos hôtes . Pour rencontrer moniales et moines, pour approfondir l'étude de leur foi et développer la notre, ou mener de simples conversations philosophiques ou non . Pour nous interroger sur les raisons de leur rayonnante attitude . Pour aussi pouvoir pénétrer des lieux où l'histoire suinte de chaque pierre . Pour communier, le temps d'un chant avec la quiétude des lieux; pour aussi bénéficier de repas copieux, souvent issus de productions de la communauté, et cela à un prix en rapport avec la tradition d'accueil du DONATIVO ( on donne ce que l'on peut payer , le riche paye pour le pauvre ) .
Chacune de ces étapes,dans des locaux parfois anciens, mais toujours d'une hygiène et d'une propreté irréprochable,a été un intense moment d'échange .

___________________________________

SORTIE du DOSSIER par le sommaire du BLOG 

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

___________________________

LA GALICE ( Galicia – Espana )

___________________________

blason de la GALICE ( Espana )
blason de la GALICE ( Espana )

rappel géographique et politique

_____________   


La Galice ( Galicia ou Galiza en galicien, Galicia en castillan ) est une communauté autonome avec un statut de nation historique ( nacionalidade histórica en galicien ), située à l'extrémité nord-ouest de l'Espagne . La Galice couvre une superficie de 29 574 km² et possède 1 300 km de côtes . À l'époque romaine la Galice disposait d'importantes ressources minières : de l'or, de l'argent et de l'étain .
La Galice est une zone géographique limitée au nord et à l'ouest par l'océan Atlantique, à l'est par la fin de la chaîne montagneuse de la côte cantabrique ( Os Ancares ), et au sud-ouest par le fleuve Miño, dont la fin du parcours marque la frontière avec le Portugal . C'est une région verte, au climat océanique, balayée par les vents, rappelant le Nord-Ouest de l'Europe .
C'est la dislocation de son socle ancien, lors de la formation de la chaîne pyrénéo-cantabrique au tertiaire qui lui a donné son aspect physique actuel . Dans l'Est, à la frontière des Asturies et du León, de hauts massifs culminent à la Peña Trevinca ( 2 124 mètres ). Dans le Nord et dans l'Ouest, les plateaux s'étagent entre 200 et 600 mètres d'altitude et contrastent dans le Sud avec la vallée encaissée du Miño et les gorges du Sil . Le soulèvement du socle granitique et schisteux a par ailleurs entraîné la formation de paysages littoraux caractéristiques : les rias, Rías Baixas dans le Sud-Ouest et les Rías Altas dans le Nord, sortes d'abers ( vallées submergées par la mer ) qui dentellent les côtes, et des falaises impressionnantes, telles celles du cap Ortegal .


Elle est entourée par la principauté des Asturies, la Castille-et-León, le Portugal, l'océan Atlantique et la mer Cantabrique. Elle recouvre une superficie de 29 574 km² et sa population était estimée à 2 765 940 habitants en 2013 . La Galice se compose de quatre provinces : La Corogne, Lugo, Ourense et Pontevedra.


Saint-Jacques-de-Compostelle ( Santiago de Compostela ), cinquième ville galicienne par sa population et située dans la Province de La Corogne, est la capitale politique de la communauté autonome . Par le classement en «  Patrimoine mondial «  par l’UNESCO, du réseau des Chemins de Compostelle, Santiago a focalisé un intérêt touristique important sur toute la Galice . La COROGNE, ancienne capitale politique de la Galice est la ville la plus importante de la région.
Les deux langues officielles sont le galicien et le castillan . Le portugais est également parlé dans certaines villes. 

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS   -   goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour AGRANDIR les PHOTOS,CLIQUER DESSUS - goelandmedia.prod@gmail.com ( C )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
K
Un régal cet album avec des textes visiblement écrits avec les tripes,merci de ce beau partage Ber
Répondre
B
au plaisir de partager, un jour peut être , de tels itinéraire avec toi mon Ami
A
Beau partage. Une itinérence bien relatée avec un grand talent
Répondre
B
Merci Anne de ce commentaire très élogieux , bon WE mon Amie
J
superbe balade merci , ça fait envie
Répondre
B
merci Jacques pour ton aimable commentaire