Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

CHÊNES de nos FORÊTS - le CHÊNE PUBESCENT - Leurs variétés, leurs usages

Rando Cdrpahp
Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

________________________________

CHENES de nos FORÊTS

- Leurs variétés, leurs usages -

_______________________________

Sortie du dossier par le SOMMAIRE de LA FLORE

___________________________

Les VARIETES de CHÊNES

en France

___________

Les variétés de chênes à feuillage caduc

 

Le chêne pédonculé ( Quercus robur ) . . .

Le chêne rouvre ( Quercus petraea ) . . .

Le chêne blanc ( Quercus pubescens ) . . .

Le chêne vert ( Quercus ilex ) . . .

Le chêne kermès ( Quercus coccifera ) . . .

Le chêne-liège ( Quercus suber ) . . .

Le chêne glauque ( Quercus glauca ) . . .

Le chêne des marais ( Quercus palustris ) . . .

 

Généralités

________________

Chêne est le nom vernaculaire de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes appartenant au genre Quercus, et à certains genres apparentés de la famille des fagacées, notamment Cyclobalanopsis et Lithocarpus .
Ce genre, présent dans tout l'hémisphère nord et dont l'aire de répartition s'étend depuis les froides latitudes jusqu'aux zones tropicales de l'Asie et de l'Amérique, comprend à la fois des espèces à feuilles caduques et d'autres à feuilles persistantes .
Là où il est naturellement présent dans son aire de répartition, le chêne abrite des centaines d'autres espèces ( notamment dans son bois mort ) .

Sortie de l'Article par le PORTAIL de la FORÊT

Étymologie

________________

Le mot attribué au genre botanique, le latin quercus (qui se perpétue dans l'italien quercia, le sarde kerku et le corse querciu ) remonte à l'indo-européen *perkʷus .

*perkʷus est probablement lié mythologiquement au nom de l'orage ( Perkwunos ) ou Perkūnas, « dieu de l'orage », la relation entre l'orage et cet arbre étant peut-être due à l'observation des impacts de la foudre sur leurs hautes branches ;

Le latin robur ( attribué en taxinomie au chêne pédonculé Quercus robur ), donne en français ( chêne ) rouvre ( rivoire ) et explique aussi les termes italien rovere, catalan roure et espagnol roble ( noms génériques des chênes à feuilles caduques ) .

Le chêne vert, le plus répandu en pays méditerranéens, est appelé en catalan alzina, occitan dialectal auzina, espagnol encina, d'un dérivé *ilicina du latin ilex . Le terme « yeuse » est issu de l'occitan euse « chêne vert », lui-même issu d’elex, variante d’ilex . Ce dernier mot donne également l’italien leccio, corse leccia . . .

Les chênes-lièges s'appelaient en latin suber, à rapprocher du basque zuhar « orme », de zu(r)- « bois ». On le retrouve dans les termes corses suvera, catalan alzina surera, portugais sobreiro et français sûrier .

_____________________________

Dans le SUD et le SUD-OUEST de la FRANCE

Pyrénnées - sud Massif central - sud des Alpes -

_____________________________

Le chêne blanc ( Quercus pubescens ) . . .

_____________________________

 

Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)
Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTO, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

__________________________

Le chêne blanc ( Quercus pubescens ) . . .

_________________

HABITAT

_____________________

La Chênaie sur les 15 départements dits « méditerranéens « représente la majorité des 53 % de feuillus de leur couverture forestière .

En déclin depuis le III éme millénaire sous la pression des défrichements par le feu, il offre une opportunité pour maintenir, au dépends des pins, une forêt moins combustible en ce XXI éme siècle . La chênaie couvre 420 000 Ha dans le sud ( sur 816 000 en France ) , il est le feuillu le plus répandu dans les forêts du sud .

On le rencontre toutefois jusque dans le sud de la Belgique, en Pologne, dans le NORD EST de L’ESPAGNE , en Asie Mineure et au Caucase .

A la fin d’octobre, dans les collines et piémonts du pourtour méditerranéen, dans la zone ( mieux arrosée ) ou la sylve au feuille caduques domine, il persiste une rousseur que le soleil d’hiver intensifie ; celles des feuilles des chênes blancs, desséchées, qui ont la particularité de rester sur les branches jusqu’au Mois de Mai suivant . Le chêne blanc est « marcescent « , terme botanique qualifiant les arbres dont le feuillage reste sur l’arbre après son dessèchement .

Il se complaît dans les collines et les massifs montagneux( en moyenne entre 400 et 1 200 m ) jusqu’à 1 800 m en versant sud .

Jusqu’à la fin octobre il est d’un vert analogue à celui de son cousin « Rouvre « du nord, on comprend son nom de pubescent ( poilu ) surtout lors de la pousse des jeunes pousses .

PARTICULARITÉS

_________________________

Le Chêne blanc est proche du CHÊNE ROUVRE ( ou Sessile ), mais il est de plus petite taille ( 20 m ) , avec un tronc plus court et un port trapu, et une cime irrégulière . Sa végétation est blanchie par le duvet et donc plus mate que celles des chênes du nord . Aux frontières des deux habitats des hybridations se produisent compliquant l’identification . Les feuille sont plus découpées , et les glands assez gros groupés par grappes ( 2 à 7 ) . Une gale rougeâtre se développe souvent sur les glands, le chêne semble, alors, porter des fruits rouges .

Il n’est pas rare de rencontrer des spécimens pluri-séculaires à la couronne dépassant plus de 30 m , et un tronc colossal de 7 à 10 m de circonférence . Leur age peut être évalué à 5 ou 6 siècles .

Essence de lumière et de sols secs, le chêne blanc est très résistant à la sécheresse, la rocaille ne l’effraie pas, même s’il adore les sols plus profonds où il s’épanouit pleinement . Il s’incline en terrain calcaire sec et chaud, devant le CHÊNE VERT , mais le concurrence sur des sols plus frais et meubles .

 

Sa PLACE hors de la ZONE MÉDITERRANÉENNE

____________________________

Il colonise les coteaux calcaires des bassins du Rhône et de la Saône ; dans le Sud Ouest, suite à la douceur du climat aquitain il couvre les Causses , ainsi dans le QUERCY ( qui lui emprunte son nom ) . Au sud du Massif central il s’étend dans les dépressions et reculées des grands causses , de même dans les piémonts des Alpes du sud .

Dans les Alpes de Haute Provence , dans les terrains sauvés de l’érosion par le Pin noir, des coupes blanches sont expérimentées dans les pins, pour provoquer la réapparition de la chênaie des origines , mêlée à des hêtres ( vers 1 200 m ) et d’autres essences indigènes .

Dans la chênaie arbustive, chétives( en terrain sec ), s’exprime une flore remarquable qui fleurit au printemps ; GENETS prostrés ( petit genet d’Espagne ) , Astragale, LINS, ORCHIS et Orchidées, APHYLLANTHE de MONTPELLIER, disputent à l’ AMELANCHIER ( couvert de fleurs blanches ), le soin s’égailler les sous bois.

Puis en se densifiant, la chênaie crée une couche d’humus humide , qui favorise l’apparition d’essences semées par les oiseaux ( Geais ), telles , les SORBIERS , ALISIERS et MERISIERS ; dans ces sous bois dés Mars, l’ANEMONE HEPATHIQUE , les PRIMEVÈRES annoncent la fin de l’hiver . Leur succèdent le SCEAU DE SALOMON, l’asperge sauvage . . .

En Automne SUMAC , FUSTET , Érable de Montpellier illuminent les orées et les clairières tranchant sur le vert perpétuel des BUIS arborescents .

C’est l’époque où, dés les sorties de Juillet , se traquent les CÈPES et BOLETS, offrandes gourmandes de la Chênaie .

_____________________________

Le chêne vert ( Quercus ilex ) . . .

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

_____________________________​​​​​​​

_____________________________

Dans le NORD et l'EST de la FRANCE

et tout le Massif Central

_____________________________

Le chêne pédonculé ( Quercus robur ) . . .

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

_____________________________

Le chêne rouvre ( Quercus petraea ) . . .

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

_____________________________

 

_____________________________

Dans l'EXTREME SUD et zone peri-Méditerranéenne

et garrigues dégradées

_____________________________

Le chêne kermès ( Quercus coccifera ) . . .

Habitat :

Massif proches de la côte en OCCITANIE

Pyrénnées orientales ( corbières ) - Aude ( Corbiéres )

Hérault ( Gardioles et Causses ) - Gard ( Costiéres )

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

__________________________

_____________________________

Le chêne-liège ( Quercus suber ) . . .

Habitat :

Massifs côtiers du VAR et des Alpes Maritimes

( Maure , Estèrel, préalpes du Niçois )

et Pyrénnées Orientales

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

__________________________

 

_____________________________

 

_____________________________

Le chêne glauque ( Quercus glauca ) . . .

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

__________________________

Le chêne des marais ( Quercus palustris ) . . .

LIEN vers l'ARTICLE COMPLET

( INACTIF pour l'instant )

__________________________

Sortie de l'Article par le PORTAIL de la FORÊT

sortie du dossier par le

SOMMAIRE du BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise à jour SEPTEMBRE 2020 -  goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

____________________

Welcome, subscribe to our publications, Thank you !

_____________________________

propriété de www.goelandmedia-prod.fr (c) et de bj photos (

 

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren deutcher sprache ( zunge ) um unsere texte zu übersetzen benutzen sie die software reverso

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

textes inspirés de données collectées sur le web (c), d'archives personnelles et d'enquêtes sur place - copyright  (c) -

goelandmedia.prod@gmail.com (c) - crédit photos JB (c) -  

propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c ) - SEPTEMBRE 2020 -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires