Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

SARREBOURG du IV éme au XXI éme siècle au travers du spectacle de ses rues

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

________________________________

SARREBOURG du IV éme au XXI éme siècle

au travers du spectacle de ses rues

_______________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

SCHÉMA de VISITE

suivez les liens contenus dans ce texte qui

vous emmènerons dans les points forts de notre visite .

_________________

SARREBOURG , nous avons abordé cette belle ville en suivant un schéma , fruit de milliers de visites identiques ; certes au départ, nous compulsons tout ce que les médias , les offices de tourisme et ce que nos archives personnelles nous révèlent sur le sujet . Ensuite nous segmentons la visite en points forts que nous repérons lors d'une visite générale des sites, en privilégiant la marche à pieds et éventuellement les transports en commun . C‘est donc pas à pas, que nous nous imprégnons des particularités du site visité, les contraintes géographiques qui ont dicté son urbanisme, son zonage ( répartition de ses quartiers ) fruit de son histoire, son climat dictant la dimensions de ses rues et la qualité de ses parcs et jardins .

Au cours de cette première approche nous photographions la vie des rues, leur petits patrimoine tels les portes et les heurtoirs , les fontaines, les statues . Souvent nous privilégions les rencontres avec des habitants qui nous offrent leur vision de leur ville nous révélant des curiosités insoupçonnées .

Marc CHAGALL - LA PAIX ( le Vitrail ) - SARREBOURG  ( Moselle ) région GRAND EST
Marc CHAGALL - LA PAIX ( le Vitrail )

Ceci fait nous revenons visiter les points forts repérés au préalable , l’Église Principale , Les Chapelles particulièrement esthétiques ou chargées d’ Histoire ; pour les restaurants ou cafés remarquables, nous suivons les odeurs et les bruits ; les bâtiments civils, les rives des fleuves et rivières sont les cibles suivantes ; quand aux musées nous segmentons les reportages en séparant les collections et sites historiques et leurs homologues sur l’époque actuelle . Souvent cela occupe plusieurs journées et en ce cas nous essayons de goûter le site visité à diverses saisons .

___________________

Nos autres dossiers sur SARREBOURG suivez les LIENS

SARREBOURG - Chapelle des CORDELIERS

SARREBOURG - Yvette CAUQUIL-PRINCE ( artiste innovante )

SORTIE du dossier par le SOMMAIRE du BLOG

_____________________________

textes inspirés de diverses sources du web, d'archives personnelles et documents publics  -  propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Castrum Saraburgum

Le SARREBOURG du Moyen-Age

__________________

Castrum Saraburgum, un foyer de christianisation de l'évêché de Metz

IV éme au VIII éme siècles

____________________________

Au début du Moyen Âge, Sarrebourg est une agglomération fortifiée, située aux frontières des espaces Lorrain et Rhénan . La ville devient le centre d'un territoire en marge des zones d'influence des puissances lorraines et alsaciennes, ses voisines en voie de constitution . L'existence d'un «  Pagus Saroensis «  est attestée depuis la fin du VII éme siècle ; à cette époque la ville possède entre autres un atelier de frappe monétaire .

Le traité de Meerssen, qui conclut en 870 le partage de la Lotharingie, entre Charles le Chauve et Louis le Germanique fait état du comitatur «  Sarachuua subterior « , aussi appelé «  Oberer Saargau « . Ce dernier s'étendait des sources de la Sarre jusqu'à Sarreguemines et Sarrebourg en était la capitale éphémère ( disparaissant rapidement ) .

X éme et XI éme siècles

_________________________________

En 966, la charte de fondation de l'abbaye de Vergaville fait encore mention du «  comitatus Saraburg « .

À partir du XII éme siècle émerge un «  umland sarrebourgeois «  qui s'étend sur un rayon d'environ 15 à 20 kilomètres autour de la ville, comprenant notamment l'abbaye de Hesse, le prieuré de Saint-Quirin, la haute vallée de la Sarre et de nombreux châteaux dont beaucoup ont disparus . Subsistent aujourd'hui encore à l'état de ruines, ceux du « Geroldseck « , «  Lutzelbourg ou Turquestein « .

SARREBOURG au fil des rues ( Moselle ) - région GRAND EST - flâneries mosellannes
SARREBOURG au fil des rues

Sarrebourg et son territoire sont alors de langue et de culture germanique, à l'interface des mondes Alémanique et Francique . La ville conservera cette spécificité culturelle jusqu'à la fin du XX éme siècle, date du parachèvement de la francisation du pays de Sarrebourg .

________________________

Nos autres dossiers sur SARREBOURG suivez les LIENS

SARREBOURG - Au FIL des RUES ( du IV éme au XXI éme siècle )

SARREBOURG - PORTES et HEURTOIRS

_________________________

XII éme au XIV éme siècles

________________

les luttes d’influences entre les

Évêques de Metz et les Consuls Strasbourgeois

Sur cette période, la ville est une possession de la puissante principauté épiscopale de Metz, qui en fait un foyer de christianisation tourné vers l’Alsace . Cependant à la fin du XII éme et au début du XIII éme siècle, Sarrebourg et la haute vallée de la Sarre sont aux mains des comtes de Metz-Dabo . Il faut attendre la mort de Gertrude de Dabo et l'extinction de la lignée Dabo-Moha, pour que les évêques de Metz exercent à nouveau leur autorité sur la ville .

Entre le XII éme et le XIV éme siècle, Sarrebourg connaît un développement économique et urbain important .

Étendant son influence sur la campagne environnante, elle crée une véritable zone culturelle Sarrebourgeoise, tournée vers l'espace Rhénan et Strasbourg .

SARREBOURG au fil des rues - flâneries Mosellannes - REGION GRAND EST
SARREBOURG au fil des rues

À cette période, la ville, foyer de Christianisation, développe ses infrastructures religieuses . En 1173 l'évêque de Metz ( Frédéric de Pluvoise ou Thierry IV «  ( sources divergentes ) fonde un hospice près de la porte occidentale de la ville qui passera en 1222, avec la léproserie de Hoff, sous le contrôle des Chevaliers Teutoniques . Cet ordre créé pour diffuser et défendre le Christianisme aux frontières des territoires actuellement «  Polonais «  vient s'installer place du marché ;

en 1256 l'évêque Jacques de Lorraine élève l'église Saint-Étienne ( déjà mentionnée en 1189 dans un acte de l'abbaye de Haute-Seille ) au rang de collégiale . Un chapitre de chanoines s’y établit ; en 1265-1266 les moines franciscains s'installent à Sarrebourg et bâtissent la chapelle des Cordeliers ; entre 1250 et 1276 est fondé le couvent des dominicaines de Weyerstein . Sur le plan militaire, l'évêque Jean d'Âpremont entreprend la consolidation des fortifications de la ville et la construction de nouvelles murailles entre 1230-1240 .

Au cours du XIII éme siècle, la ville et son territoire s’émancipent du pouvoir Messin pour se lier à l'Alsace ( notamment la ville de Strasbourg ) . Les bourgeois des deux villes signent en 1229 un traité commercial mentionnant la fréquentation réciproque de leurs marchés . À la fin du XIII éme siècle l'attraction économique; linguistique et culturelle de l'Alsace surpassent les liens spirituels et temporels qui existaient avec la ville de Metz .

Cette influence alémanique se retrouve dans l'architecture de la ville comme en témoigne la chapelle des Cordeliers édifiée d'après les modèles Alsaciens de Niederhaslach, Strasbourg et Colmar . Les rapports avec le monde Alémanique finissent par l'emporter au XIV éme siècle et Strasbourg restera son allié privilégié jusqu'en 1476 .

ACCES au SOMMAIRE du PATRIMOINE RELIGIEUX

textes inspirés de diverses sources du web, d'archives personnelles et documents publics  -  propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Intégration au DUCHÉ de LORRAINE

XV éme et XVI ème SIÈCLES

______________________________________

Le développement urbain des XII éme et XIII éme siècles ainsi que l'expansion économique de la ville, provoque un profond changement sociologique de la cité de Sarrebourg devenue une ville marchande . Politiquement, les bourgeois s'émancipent de la tutelle épiscopale, en conséquence, en 1464, ils se réunissent dans la chapelle des Cordeliers et décident de prêter allégeance au duc de Lorraine . Rejetant définitivement la pesanteur théocratique de la principauté épiscopale de Metz .

Le Blason, toujours actuel de la ville à trois demi-ramures de cerf, date de cette époque , calquant son iconographie sur celle du sceau secret des marchands de l'époque ( utilisé de 1390 à 1594 ) portant l'inscription : S·SECRETUM·BURGENSIUM·DE·SARBURG .

Officiellement, le sceau de la ville au Moyen Âge représentait saint Étienne sous la voûte d'un portail ( deux tours à deux étages séparées par un fronton triangulaire - sur champ semé d'étoiles ), désignant probablement la collégiale Saint-Étienne, influence Méssine indéniable .

Assiégée par les Bourguignons en 1476, La lorraine et son Duc René II, la libère, affirmant donc la nouvelle alliance ( Sarrebourg intègre le bailliage d'Allemagne de Lorraine ) . Comme toute sa région, la localité est dévastée par la guerre de Trente Ans, de 1618 à 1648, et sa population chute brutalement .

___________________

Nos autres dossiers sur SARREBOURG suivez les LIENS

SARREBOURG - Au FIL des RUES ( du IV éme au XXI éme siècle )

SARREBOURG - La VILLE ROMAINE - PONS SARAVI

SORTIE du dossier par le SOMMAIRE de la REGION GRAND EST

____________________________

Annexions, révolutions et guerres

Les turbulences liées au Royaume de France

XVII éme au XVIII éme siècles

__________________

En 1661 par le traité de Vincennes, Louis XIV, rattache la ville au royaume de France, la détachant du Duché de Lorraine qui lui, est toujours indépendant entre le royaume de France et le Saint-Empire romain germanique . Sarrebourg devient alors le chef-lieu d'une prévôté royale, par un édit de la même année .

En 1790, dans un souci de franciser les régions frontalières, la fin des provinces et la départementalisation du royaume de France, partage la Lorraine dite allemande entre les nouveaux départements de la Moselle ( préfecture – Metz) qui reçoit les villes de Forbach, Sarreguemines et Bitche et celui de la Meurthe ( préfecture – Nancy ) qui reçoit Sarrebourg comme chef-lieu d’un arrondissement .

XIX éme et XX éme siècles

-------------------------

Les changements des moyens de transport, et l’arrivée du chemin de fer le 29 mai 1851 avec l’ouverture de la section Sarrebourg - Strasbourg ( ligne Paris – Strasbourg ) réorganisent la géographie urbaine .

ANNEXION 1871

_______________________

Conformément au traité de Francfort de 1871, qui met fin à la guerre contre la Prusse et ses alliés, la ville de Sarrebourg est annexée, comme le reste de l'Alsace-Lorraine, au nouvel Empire Allemand .

SARREBOURG au fil des rues - Flâneries Mosellannes - REGION GRAND EST
SARREBOURG au fil des rues

La commune devient le siège de l'arrondissement de Sarrebourg, un arrondissement du district de Lorraine dont le chef-lieu est Metz, au sein de l'Alsace-Lorraine dont la capitale est Strasbourg .

Proche de la nouvelle frontière Française, Sarrebourg devient une place militaire d'importance et, grâce aux troupes qui y stationnent, connaît un regain de prospérité . Les autorités allemandes rasent les anciens remparts, les transformant en avenues ( actuelles avenues Fayolle, Poincaré et Clemenceau ) et érigent plusieurs bâtiments comme la Poste impériale, l'église protestante, des casernes pour les troupes . La construction d'une nouvelle gare débute en 1911

PREMIER CONFLIT MONDIAL

_________________________

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les Alsaciens-Lorrains sont contraints de se battre sous uniforme Allemand . Beaucoup seront victimes de ce catastrophique conflit sur les Front de l’Est, et de l’Ouest ( France et Flandres ) . La bataille de Sarrebourg se déroule entre le 18 et le 20 août 1914 . S’y affrontent, la 1 ére armée Française et la 7 éme armée Allemande . La ville est occupée par le 8 éme corps français le 18 août mais dès le 21, les Français se replient en direction de Blâmont suite à l'échec de l'offensive vers Morhange .

Après quatre années de guerre, la ville redevient française et intègre le nouveau département de la Moselle dont le chef-lieu est Metz . Comment soupçonner les populations concernées de tiédeur nationaliste, alors que les pouvoirs Allemands et Français ne se sont jamais préoccupés, de leur demander leur avis, les ballottant au grée des traités, leur imposant leur vision du monde . Les Sarrebourgeois accueillent avec joie la fin des hostilités et la paix enfin retrouvée, une fois de plus Français .

La ville reste une importante ville de garnison . Une nouvelle gare est inaugurée le 1er juin 1923 en présence du président de la République Alexandre Millerand et du gouvernement . À cette occasion, la ville de Sarrebourg reçoit la croix de guerre avec citation à l'ordre de l'Armée, moindre des chose accordée à sa population abandonnée par la république .

____________________________

Nos autres dossiers sur SARREBOURG suivez les LIENS

SARREBOURG - Marc CHAGALL ( Vitrail LA PAIX )

____________________________

 

DEUXIÈME GUERRE MONDIALE

__________________

Au début de la Seconde Guerre mondiale, la ville sert de base arrière pour les troupes de la ligne Maginot qui stationnent là jusqu'à l'armistice du 22 juin 1940 .

Lors de la seconde annexion, la commune est renommée « Saarburg », et redevient le siège du « Landkreis Saarburg », mais cette fois au sein du Gau Westmark dont le chef-lieu est la ville de Sarrebourg .

Le 26 décembre 1940, le fasciste et criminel de guerre Hitler, inspecte les troupes allemandes du secteur de Sarrebourg, ( 125 éme régiment d'infanterie arrivé en Nov.1940 ) . Le dictateur nazi et le général Erwin von Witzleben se rendent de la gare à la salle des fêtes, où le despote préside une fête en son honneur .

Alors que la Hitlerjugend ( organisme de fanatisation de la jeunesse ) devient obligatoire pour les jeunes Lorrains le 4 août 1942, une ordonnance institue le service militaire obligatoire ( les familles étant otages ) dans l'armée hitlérienne le 19 août 1942 . Dix jours plus tard, les premiers « Malgré-nous » sont appelés dans les armées fascistes du Reich . Les civils ne seront pas épargnés, d’une part par la terreur brune et par la perte de leurs enfants . La communauté Juive est massacrée par les Nazis .
À partir de 1944, Sarrebourg est située sur le front ouest et les bombardements américains se succèdent au-dessus de son territoire, causant pertes et deuils dans la population .

La ville est finalement libérée par la 2 émDB du général Leclerc le 20 novembre 1944 . Et, enfin quelques années plus tard, après trois conflits dévastateurs, les gouvernements Allemands et Français se décident à s’unir pour le plus grand bien de leurs populations . Sarrebourg, à la tête d’une collectivité urbaine dynamique fédère ses territoires .

SARREBOURG au fil des rues - Flâneries Mosellannes - région GRAND EST
SARREBOURG au fil des rues

Elle reste une ville de garnison, le 1er régiment d’infanterie ( 1er RI ) est présent à Sarrebourg depuis 1968 . La garnison compte également un centre de ravitaillement des essences ( CRE ) et la 43 éme antenne médicale .Réorganisé, avec le maintien d’un atelier de maintenance technique des véhicules pétroliers, le centre de ravitaillement perdure . L'ancien mess des officiers, situé avenue Joffre, accueille désormais le « club house » du 1er régiment d'infanterie . La 9 éme compagnie du 1er régiment d'infanterie est recréée le 15 avril 2016 portant ainsi les effectifs du régiment à 1 150 militaires .

PATRIMOINE HISTORIQUE

et classé

_______________________

La ville de Sarrebourg compte six sites classés monuments historiques :

- 1 - les vestiges des fortifications de la ville datées du XIII éme siècle ; deux tours et remparts attenants du jardin de la Liberté ( classés en 1908 ) ; tours et remparts de l'avenue Poincaré ( classés en 1980 ). Ces vestiges font partie des fortifications de la ville érigées au milieu XIII éme siècle par Jean d'Apremont, évêque de Metz . D'un périmètre de 1 670 mètres, elles ceinturaient la ville, étaient flanquées de 28 tours et comptaient 4 portes . Un château épiscopal - la Schantz – aujourd’hui disparu, se dressait en haut de l'actuel jardin de la Liberté ;

- 2 - la villa Weiherstein ou Weyerstein - 31 rue Gambetta - construite par les propriétaires de l'ancienne brasserie de Sarrebourg sur le site d'un ancien couvent dominicain du XIII éme siècle ( inscrit MH en 1983 ) ;

- 3 - la synagogue - 12 rue du Sauvage - érigée au milieu du XIX éme siècle ( inscrit MH en 1984 ) ;

- 4 - le choeur de l'ancienne chapelle des Cordeliers - aujourd'hui désacralisée - construite au XIII éme siècle par l'ordre franciscain et ornée du fameux vitrail «  La Paix «  oeuvre de Marc Chagall livrée en 1976 ( inscrit MH en 1992 ) ;

ACCES au SOMMAIRE du PATRIMOINE RELIGIEUX

- 5 - l'hôtel de Saintignon - aux 13-15 rue de la Paix et 3 rue Foch - construit au XVIII éme siècle par Marie-Joseph-Maurice de Saintignon dont le portail est fermé depuis 1986 par une grille du sculpteur Sandor Kiss ; aujourd'hui bibliothèque municipale « Pierre Messmer » ( classé MH en 1992 ) ;

- 6 - la nécropole nationale des prisonniers de guerre ( 1914-1918 ), seul cimetière de prisonniers français et de soldats de la France d’Outre-Mer, décédés durant la Première Guerre mondiale ( classée MH en 2017 ) .

SORTIE du dossier par le SOMMAIRE du BLOG

textes inspirés de diverses sources du web, d'archives personnelles et documents publics  -  propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

____________________________

Nos autres dossiers sur SARREBOURG suivez les LIENS

SARREBOURG - MUSEE collections GALLO-ROMAINES

SARREBOURG - MUSEE - collections permanentes 

SORTIE du dossier par le SOMMAIRE de la REGION GRAND EST

____________________________

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

RETOUR

SOMMAIRE BLOG

 

SOMMAIRE

VILLAGE et PATRIMOINE

RETOUR Accueil

SOMMAIRE ITINERANCE  COMPOSTELLE 2016

SOMMAIRE ITINERANCE COMPOSTELLE 2017

mise à jour JUIN 2020 -  goelandmedia.prod@gmail.com   (c)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

____________________

Welcome, subscribe to our publications, Thank you !

propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c )

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (c)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (c)

ACCES au SOMMAIRE du PATRIMOINE RELIGIEUX

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren deutcher sprache ( zunge ) um unsere texte zu übersetzen benutzen sie die software reverso

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

propriété de www.goelandmedia-prod.fr ( c )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires