Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

FONTAINE de VAUCLUSE le village abritant la résurgence  de «  LA FONTAINE de VAUCLUSE « 

Ber Dranreb
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

_____________

_____________________________________

FONTAINE de VAUCLUSE
le village abritant la résurgence 
de «  LA FONTAINE de VAUCLUSE « 

_____________

Le village est dominé par une gigantesque falaise , verticale, de 240 mètres de haut ,au pied de laquelle la fontaine a creusé le bassin de sa résurgence , en fait, un siphon de 308 mètres de profondeur, dont 223 sous le niveau de la mer . Cette énorme source a donné son nom à toutes les « sources vauclusiennes » du monde ; Résurgences des eaux souterraines de massifs calcaires gorgés d’eau, typiques des régions karstiques .

LA FONTAINE.

Vasque de la FONTAINE de Vaucluse , partie visible du gouffre ( Vaucluse )
Vasque de la FONTAINE de Vaucluse

C’est donc d’un gouffre, un «  Aven «  totalement noyé que surgit la Sorgue ; les premières explorations du gouffre ont débuté en 1878, et le point le plus bas, soit - 308 m à partir de la surface de la vasque, n’a été atteint qu’en 1985 par un robot de la Société spéléologique de Fontaine de Vaucluse .
                                      
Par son gigantesque débit , la Fontaine de Vaucluse, est la plus grosse source de France, localement elle est appelée « la Fontaine » .
Celle-ci donne naissance à la Sorgue , affluent de l’Ouvèze, qui déroule son cours jusqu’à Saumane-de-Vaucluse, dans la plaine comtadine, puis atteint l'Isle-sur-la-Sorgue ; elle conflue avec l'Ouvèze à Bédarrides, cette dernière rivière étant un affluent, rive gauche,  du Rhône . «  Comtadine «  qualifie les territoires du «  Comtat Venaissin «  anciennes terres papales, relevant autrefois de l’autorité de l’état pontifical, indépendant, des papes d’Avignon .

PLONGEE VIRTUELLE dans la FONTAINE

remerciements à SSFV (C)

LIEN vers le dossier sur LE MONDE ROMAIN et l'Univers GALLO-ROMAIN

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

_________________________________

remerciements à l' OFFICE DE TOUSISME de nous avoir référencé

visitez leurs sites ( Cliquer ou Copier le lien )

http://www.oti-delasorgue.fr/

ou

________________

SON PHENOMENAL DÉBIT

 

La Fontaine de Vaucluse est la cinquième source vauclusienne au monde, avec un débit d'eau annuel de 630 millions de mètres cubes ( 20,0 m³/s ) . Le débit en fin d'été peut descendre très bas ( en 2009 , par exemple, descendu à 6 m³/s ) ,

En période de crue, le déferlement des eaux devient impressionnant, généralement en hiver et au printemps avec un débit qui peut atteindre les 90 m3/s et dans des cas plus exceptionnels 170 m³/s .

Vasque de la Fontaine de Vaucluse, source de la Sorgue à Fontaine de Vaucluse ( Vaucluse )
Vasque de la Fontaine de Vaucluse

La résurgence de Fontaine de Vaucluse est en fait la sortie naturelle la plus importante d’un vaste « réservoir » ( galeries ,cavités et terrains gorgés d’eau ) . Celui-ci s’étend du massif des monts de Vaucluse au massif des Baronnies et draine les eaux de pluie et de fonte des neiges tombant du Mont Ventoux à la Montagne de Lure .

Ce gigantesque réservoir s’étend sur une surface totale de 1 100 km² . Un des regards, point d’accès à ce réseau, est le profond gouffre du caladaire ( Alpes de Provence ) au pied de l’ancien village de MONSALIER .


Liens ci dessous , vers dossiers complémentaires 

Le VIEUX MONSALIER
Le GOUFFRE du CALADAIRE
Le GOI extrémité ouest de LA MONTAGNE DE LURE

sortie article par le SOMMAIRE du BLOG

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

__________________________

DIAPORAMA sur la FONTAINE

__________________________

ci-dessous

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

_________________________________

LIENS vers des sites à proximité ( ci-dessous )

_________________________________

BAUME de la NESQUE ( Vaucluse )

Village de BANON

GOUFFRE du CALADAÎRE

CONTADOUR ( bories et Bergeries classées )

CONTADOUR ( compléments )

Chef d'OEUVRES de PIERRE SECHE

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

LA PRÉHISTOIRE

Comme dans tous les pays du sud où la rareté de l’eau, en été, conditionne le maintien de la vie, les sociétés humaines de la préhistoire ont habité, très tôt, cette vallée bien irriguée . 
De nombreuses traces semblent prouver une implantation humaine dès le Néolithique . 

ANTIQUITÉ et Haut Empire 

Plus tard comme en de nombreux endroits de Provence, on a aussi retrouvé des traces du passage des Phocéens de Massalia ; par la suite la nécessité   de l’utilisation de l’eau se démontre par les vestiges du premier canal romain qui utilisait les eaux de la Sorgue, toujours visibles . 

Liens ci dessous , vers dossiers complémentaires 
Un OPPIDUM contemporain des Massaliotes SAINT BLAISE

sortie article par le SOMMAIRE du BLOG

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pline l'Ancien, irremplaçable écrivain Romain, parle de cette résurgence qu’il nomme «  nobilis fons Orgae «  .

Cette « noble fontaine » était l'objet d'un culte majeur durant l'Antiquité romaine . À la suite des découvertes de deux plongeurs spéléologues de la SSFV ( R. Pastor et T. Soulard ), deux chantiers archéologiques sous l'autorité du SRA PACA et du DRASSM ont permis de remonter à la surface plus de 1 600 pièces de monnaies antiques, s ‘étalant sur une durée du I er siècle av. J.-C, au début du V éme siècle AP J.C .

En plus des pièces de monnaies, ont été exondés, des clous en fer, des bracelets en bronze et des fibules . Ces éléments furent retrouvés dans des recoins des parois . La plupart des pièces de monnaie sont en bronze avec 8 pièces en or et 15 en argent . La plus ancienne est frappée du "Crocodile de Nîmes" et est datée d’entre 70 à 30 av. J.-C . Les Celtes vénéraient les sources, leurs divinités y résidant et ils les honoraient par un jet rituel de pièces . La plupart des pièces découvertes ont été frappées à Rome, quelques-unes à Nîmes ( comportant le "Crocodile «  emblème de la légion fondatrice de cette cité ) et Lyon, d'autres à Trèves ( Trier ) en Allemagne et même à Thessalonique en Grèce . 
Le musée Pétrarque expose une partie de ce trésor au village de Fontaine-de-Vaucluse .

SSFV : société spéléologique de la Fontaine de Vaucluse   http://www.ssfv.fr/

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

HAUT MOYEN AGE 

Au VI éme siècle, la tradition cite un dénommé Véran qui vivrait en ermite, dans cette vallée écartée . Une légende, affirme qu'il aurait chassé une bête fantastique, la «  coulobre « , par ses incantations . La renommée de ses actes miraculeux, l’a, plus tard,  conduit à accepter de devenir évêque à  Cavaillon .

La «  charte de Walcaudus « , son successeur sur le siège épiscopal de Cavaillon, le relate  . En effet le cartulaire de Saint-Victor de Marseille contient un acte daté de 979, par lequel cet évêque, avec le consentement du roi Conrad le Pacifique et du comte Guillaume Ier le Libérateur, installe quelques moines dans la Vallée Clause où était enterré l'évêque Véran .

Ce monastère tombait en ruine au début du XI éme siècle, puisqu'en 1034, Clément, évêque de Cavaillon, constatant l'état de ce monastère ( antiquitus constitutum ) décida de confier à Isarn, abbé de Saint-Victor, sa restauration . Cette donation s'accompagna de la jouissance des revenus de moulins sur la Sorgue .

XIV éme siècle

À partir de 1339, Vaucluse fut le séjour privilégié de Pétrarque . C’est là que l’éternel amoureux de Laure vint régulièrement écouter « la voix enrouée des eaux » . Le poète explique que ce fut son séjour de prédilection :

« La très illustre source de la Sorgue, fameuse par elle-même depuis longtemps, est devenue plus célèbre encore par mon long séjour et par mes chants . »
— Pétrarque, Senil, X, 2.

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Sur l’arrière de sa maison, l’ombre d’une voûte arrondie, taillée dans la pleine roche l’empêche de sentir les ardeurs de l’été … .
Un petit musée lui est aujourd’hui consacré, il se situe sur l’emplacement de sa maison – ou du moins de celui de son jardin – si l’on se fonde sur la description qu’il en fit dans sa lettre à son ami Guglielmo de Pastrengo, légiste et humaniste de Vérone :

 

« Tout auprès de celui-ci ( le jardin de Bacchus ) et séparé seulement par un petit pont, s’élève, sur le derrière de la maison, une voûte arrondie, taillée dans le roc vif qui empêche de sentir les ardeurs de l’été … C’est sous cette voûte que je passe le milieu du jour . »
Pétrarque, Famil, XIII, 8.

Liens ci dessous , vers dossiers complémentaires 
PETRARQUE Un poète créatif

sortie article par le SOMMAIRE du BLOG

À Vaucluse, son serviteur Raymond Monet lui apprend l’art de la pèche des ombres et des truites, de cultiver son jardin et de la chasse . Le poète quitte Vaucluse au mois de mars 1353 laissant sa maison aux fils de son serviteur, qui vient de décéder, avec mission d’offrir l’hospitalité à tout  ami qui viendrait y passer .

Hélas, le jour de Noël de la même année, une bande de pillards força l’entrée du village et le mit à feu et à sang . La maison de Pétrarque fut brûlée . Mais ces cavaliers rapaces, n’osèrent pas s’approcher du château épiscopal de Philippe de Cabassolle le jugeant trop défendu ; ignorant qu’il n’y avait aucune garnison .
Après cette attaque, les Vauclusiens inquiets se fortifièrent derrière un rempart où s’ouvrait une seule porte .

XV éme siècle à la Révolution

Suite à cette attaque et au départ de Pétrarque, la vallée close sombra dans l’oubli . Considérée comme un lieu sauvage, elle fut peu fréquentée aux XVI émie et XVII éme siècles . Seul Georges de Scudéry, ( 1601-1667 ) a laissé dans ses écrits, une description de la Fontaine de Vaucluse .

. . . / . . «  Les vents, même les vents, qu’on entend respirer ,

Et parmi ces rochers, et parmi ces ombrages,

Eux qui me font aimer ces aimables rivages,

Ont appris de Pétrarque à si bien soupirer .

Les flots, même les flots, qu’on entend murmurer,

Avec tant de douceur, dans des lieux si sauvages,

Imitent une voix qui charmait les courages,

Et parlent d’un Objet qu’on lui vit adorer .

Au lieu même où je suis, mille innocents oiseaux

Nous redisent encor, près de ces claires eaux,

Ce que Laure disait à son amant fidèle,

Ici tout n’est que flamme ; ici tout n’est qu’amour,

________________________

DIAPORAMA sur les moulins

________________________

ci-dessous

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Tout nous parle de lui ; tout nous entretient d’elle ;

Et leur ombre erre encor en ce charmant séjour . «  . . . / . . .

Il fallut attendre la fin du XVIII éme siècle pour que soit redécouverte, par les intellectuels, cette vallée . Une lettre de Voltaire à l'abbé de Sade, datée du 12 février 1764, démontre son ignorance totale du site :« J'irai vous voir assurément à le fontaine de Vaucluse . Ce n'est pas que mes vallées ne soient plus vastes et plus belles que celles où vécu Pétrarque, mais je soupçonne que vos bords du Rhône sont moins exposés que les miens aux cruels vents du nord . »

On ne pouvait mieux se tromper. Ce fut bizarrement un duel qui popularisa à nouveau Vaucluse . En 1783, le turbulent Gabriel-Honoré de Mirabeau provoqua Louis-François de Galliffet . La rencontre devait avoir lieu à la Fontaine de Vaucluse . Mirabeau, empressé d’en découdre arriva trois jours avant . Pour patienter, il alla visiter le lieu et dans une admirable lettre conservée au musée, il décrit ainsi la fontaine :

« Cet abîme sans fond, recouvert de voûtes concentriques, élevées par la main majestueuse de la nature, ce portail colossal, forment un des plus nobles spectacles que les pays des montagnes n’aient jamais offert … On y sent tout ce qu’on voit, plutôt qu’on ne l’observe . » Si le duel n'eut pas lieu , les copies de la lettre connurent un indéniable succès . Sa consécration fut la visite, en 1802, de Chateaubriand . Les romantiques ne pouvaient qu'apprécier ce lieu et le populariser . Ce que fit François-René dans ses Mémoires d'outre-tombe .

En 1804, de nombreux souscripteurs participent au financement de l’édification de la colonne célébrant le sixième centenaire de la naissance de Petrarque .

LES PAPETERIES.

La force mécanique offerte par les eaux de la Sorgue a joué un rôle indiscutable dans l’économie de ce territoire . En utilisant cete force, des moulins à papier ont fait leur apparition dés le XV éme siècle . Fruit de ce développement les Papeteries Navarre et leur usine de Galas assurèrent, jusqu'en 1950 ,la prospérité de la commune avant de fermer sous les assauts d’une concurrence mieux mécanisée .

En plus du tourisme et de l'artisanat, l’activité économique de la vallée, bénéficie aujourd'hui, de l’activité d’ une seule papeterie .

La LÉGENDE de la COULOBRE

 

De la «  Coulobre «  il ne reste qu’une statue sur la porte de l'église Saint-Véran . Là, ou, dit la tradition, saint Véran, évêque de Cavaillon, aurait réalisé son fameux miracle en débarrassant la Sorgue de cet horrible «  drac «  ou dragon portant ce nom honnis .Ce Coulobre, dont on a schématiquement voulu faire descendre le nom du latin coluber ( couleuvre ) , était une créature ailée qui vivait dans la source de la Sorgue . Elle passait pour s'unir avec des dragons qui l'abandonnaient ensuite, la forçant à élever seule les petites salamandres noires dont elle accouchait ( fréquentes dans cette vallée humide ) . Elle cherchait désespérément un nouvel époux et un père pour ses enfants mais sa laideur repoussait tous les prétendants .

Selon certains, on y voit, le symbole de la lutte de l'ermite prêcheur contre de très anciens cultes . Le «  drac «  est en effet une divinité ligure des eaux tumultueuses et le «  coulobre «  pourrait devoir son nom à deux racines celto-ligures - Kal : pierre - et Briga : colline - C'est la falaise dominant la fontaine, où se trouve encore la «  Vache d'Or « , qui devait être le lieu d'un antique culte pastoral déifiant la force et la puissance de l'eau et du roc .

Selon la légende, Saint Veran refoula cette sulfureuse bête vers les Alpes où elle disparut . Le village de Saint-Véran garde trace de cet animal fantastique au travers du nom d’un lieu étrange ; en remontant le sentier qui mène vers la source, on y voit encore ce «  Traou dou Couloubre «

sortie article par le SOMMAIRE du BLOG

LES CABANONS de PIERRE SECHE

ruines et autres «  Bories « 

 

C’est en parcourant un joli sentier ( PR balise Jaune ) que nous avons mis nos pas, dans ceux, des acteurs de ces écrits et légendes ; cheminant dans une belle forêt, piquetée de rochers ruiniformes . Sur ce chemin parfois caladé ( empierrement de fortune ), nous avons découvert de superbes cabanons aux voûtes séculaires ; partout les talus des vallons sont couverts de murs de pierre patiemment assemblés ; les terrasses , «  bancau «  ( en d’autre lieux «  bancels «  ou «  restanques «  ) sont toujours debout pour limiter l’érosion aujourd’hui, mais traces, d’une laborieuses agriculture vivrières passée, colonisant le moindre espace . C’est toujours avec admiration que je constate les fruits de ce travail harassant, de ses drailles et sentiers, de ces murs parcellaires , de ces canaux répartissant l’eau nourricière . Utilisant les différences de niveau, l’eau de la sorgue canalisée, circulait partout où c’était possible . 

____________________

DIAPORAMA sur les sites voisins

____________________

ci-dessous

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)
Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Ailleurs c’était celle du ruissellement qui était dirigé vers des zones de stockage , «  lavogne » par exemple . Pour les ouvrages collectifs, les paysans étaient soumis à des impôts en nature, les jours de «  corvée «  de triste mémoire .

Cette large boucle nous a ramené vers l’oasis des bords de Sorgue ; cet étonnante rivière, puissante, née du roc . . . Les musées et expositions thématiques ont nourri ce récit , la visite des moulins, très esthétique et documentée ; jointe à un parcours des ruelles du très beau village de Vaucluse ont complété cette plaisante journée . La sorgue en crue légère nous a offert un spectacle magnifique .

Liens ci dessous , vers dossiers complémentaires

Un exemple de la Civilisation de la Pierre Sèche

Bergeries du CONTADOUR

sortie article par le SOMMAIRE du BLOG

 

Textes inspirés de divers documents disponibles sur site, de wikipedia ©, des écrits de la société spéléologique locale ©, et d’archives et recherches personnelles – goelandmedia.prod@gmail.com ©

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS  --  goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

BIENVENUE et bonnes visites

_________________________

welcome to our English-speaking friends, to translate our texts use the software Reverso

Willkommen bei unseren Freunden deutscher Sprache(Zunge), um unsere Texte zu übersetzen, benutzen Sie die Software Reverso,

bienvenido a nuestros amigos de lengua española, para traducir nuestros textos utilice el software reverso

benvenuto ai nostri amici di lingua italiana per tradurre i nostri testi utilizza il software reverso

Welkom bij onze vrienden van neerlandaise taal(tong) om onze teksten gebruik de Reverso software

Добро пожаловать в наших друзей Русского языка, перевести наши тексты, используйте программное обеспечение Reverso,

traduction des textes en 13 langues Lien ci-dessous

http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires