Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ber.dranreb04.overblog.com - montagne et rando compostelle-photos-patrimoine-randonnée

de AUBIGNOSC à l'EGLISE St DONAT via Chateau-Neuf-Val-St-DONAT par le GR 653 D ( chemin d'Arles )

Ber Dranreb
pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

___________________________________________

de AUBIGNOSC  à  l'EGLISE St DONAT

via Chateau-Neuf-Val-St-DONAT

par le GR 653 D ( chemin d'Arles )

__________________________________________

 

Robines sur le GR 653 D - Camin roumieu chemin d'arles vers St Jacques de Compostelle
Robines sur le GR 653 D

 

LIENS vers des SITES proches de la RANDONNEE

VIEUX VILLAGE de CHATEAU NEUF VAL SAINT DONAT

De SISTERON à PEIPIN ( par le pas de Peipin )

Le CAMIN ROUMIEU - CHEMIN d'ARLES en Direction de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE 

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

___________________________________________

Description succincte de la randonnée

___________________________________________


Randonnée sur le GR 653 D ( Chemin d’Arles en direction de Santiago de Compostela … )

15, 2 Km – 250 m de dénivellation – 6 participant(e)s 
– 5 h de marche effective , temps beau mais vent du nord glacial .

départ  d’Aubignosc ( 1 km au SE de Peipin )                                                                                                     Dépôt des véhicules sur le parking situé au pied de l’église d’ Aubignosc ; le GR monte derriére l’église en direction du sud , il se glisse et ondule dans des robines plantés de pins, montant et descendant au gré des ravines . En 2 h et 8 km il débouche sur les ruines du vieux village de Château Neuf Val Saint Dont – Repas pris sur l’ancienne aire de battage du château ruiné . 

sur le GR 653 D - CAMIN ROUMIEU chemin d'Arles vers compostell
sur le GR 653 D


Puis , après une visite à la chapelle Saint Antoine en cours de restauration , on descend vers le village neuf . Deux personnes , fatiguées sont laissées au bar ; les 4 autres filent sur l’ancienne Via Domitien ( restes de pavage visibles ), on passe près d’un très beau pont Romain et auprès du cairn du «  nombre d’or «  dressé récemment par les «  Amis de St Jacques « ; une dure montée et une pénible descente sur le sentier défoncé nous emmené à l’ Église romane Saint Dont .
Saint Donat est la plus ancienne église des Alpes de Haute Provence . Récupération d’un véhicule et retour Digne vers 16 h 45 .
 

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

_____________________________

AUBIGNOSC

( Alpes de Haute Provence – 271 habitants )

____________________________

La commune se situe en limite est de la montagne de Lure, sur des formations calcaires provençales du Jurassique supérieur et du Crétacé inférieur (roches sédimentaires issues d'un ancien océan alpin), entre plusieurs formations géologiques majeures des Alpes , la faille de la Durance et le massif de la montagne de Lure !

Le village se répartit essentiellement entre deux noyaux, le Forest qui est l’ancien hameau chef-lieu, et Aubignosc, qui est une agglomération nouvelle constituée essentiellement de maisons modernes .

Au sud du village, des collines au sculptées de vallons et petits ravins dépassent les 600 mètres . Le ravin de Redonnette, le Ravin de Maurieu, le ravin des Côtes chaudes, le ravin du Trou du loup et le vallon du Grand Champ se succèdent du nord au sud le long de ces collines et du piémont de la montagne de Lure .

textes inspirés de wikipedia (c) et autres sources personnelles 

TOPONYMIE

____________________

La commune se nomme Aubinhòsc en provençal classique et Lou Bignosc en provençal de norme mistralienne. La localité apparaît pour la première fois dans des textes daté de 1040 ( de Albinosco ) . Le nom est formé du préfixe romain Albinus et du suffixe -osc et devient le Bignosc au XVI éme siècle .

La toponymie de la commune est marquée à la fois par le caractère montagnard de la région, le climat méditerranéen et l’aire culturelle occitane . Le Chemin des Côtes qui monte sur la crête de Lure, limitrophe de Peipin, est ainsi le chemin qui monte vers les crêtes . A sa proximité, le chemin de Plaine Longue est celui qui mène à un plateau situé à mi-hauteur . On retrouve , toujours à proximité un lieu dit la Ponchonnière ( sommet pointu ) ainsi que Côtes Chaudes ( autre sommet ). Le Pas des Bœufs est un lieu de passage, un col sous sa nomination occitane .

L’érosion, aggravée par la déforestation, a arraché aux collines des alluvions qui s’accumulent au bas des pentes . Ce genre d’aire engravée est appelée le Gravas ( près du Forest ) ; les Roubines font référence aux terres noires marneuses ou argileuses, en français, les robines .Les Ravins de la Romigière et des Buis sont nommés d’après la végétation : en occitan, la romigière est un espace où poussent des ronces . . .

 

BREF HISTORIQUE

_____________________________

Pendant le chantier de l’ autoroute A51, un site préhistorique a été mis au jour aux Ponchonnières, occupé au chasséen, puis au néolithique final ou au chalcolithique ( IIIe millénaire av. J.-C. ) . Le site était occupé par des éleveurs agriculteurs, qui y avaient bâti des cabanes d’environ 20 m2, le faîte étant à 4 ou 5 m de haut . Les troupeaux étaient surtout composés de petits ruminants ( 70 à 80 % ) et de bœufs ( environ 20 % ).

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

_______________________________

AUBIGNOSC Pays CELTES puis Gallo-romain

________________________________

Dans l’Antiquité, le territoire d’Aubignosc fait partie de celui des Sogiontiques ( Sogiontii ), dont le territoire s’étend du sud des Baronnies à la Durance . Les Sogiontiques sont fédérés aux Voconces, et après la conquête romaine, ils sont rattachés avec eux à la province romaine de Narbonnaise . Au II émé siècle Ap J.C, ils sont détachés des Voconces et forment une civitas distincte, avec pour capitale Segustero ( Sisteron ) . Une tombe antique a été retrouvée sur la commune en 1962 .Les travaux de l’autoroute ont également permis de dégager des constructions gallo-romaines . Ces bâtiments du lieu-dit les Présidentes, correspondent à un village . Les habitants vivaient de l'agriculture ;

par ailleurs existait un grand domaine, où vivait un affranchi, Caius Iulius Thallus , sur le site de l’actuel village d'Aubignosc . Ce Thallus, citoyen romain, est de fait le plus ancien habitant connu d'Aubignosc . Les Romains avaient construit un temple à Sylvain ( déité forestière ) , dont l'autel est remployé dans l’église comme base du bénitier .

Au Moyen Âge, la communauté d’Aubignosc relevait de la viguerie de Sisteron et l’abbaye de Cruis y possédait un prieuré . La communauté d'Aubignosc avait le privilège de ne pas payer la queste aux comtes de Provence ( puis à leurs successeurs, les rois de France ) et ce jusqu'à la Révolution .

PLUS PRES de NOUS . . .

À la suite d’une querelle entre le curé et les paroissiens, une part importante de la population se convertit au culte protestant ( XVI éme siècle ) .

En 1851, à la suite du coup d'État du 2 décembre de Louis-Napoléon Bonaparte, les terroirs de Sisteron, Forcalquier, Manosque se révoltent pour défendre la République : 15 000 hommes en armes sont mobilisés . Les résistants prennent le contrôle de la préfecture à Digne, et forment un « Comité départemental de résistance » . L'armée, ralliée à Napoléon III, vient à bout de ce mouvement . Après l’échec de l’insurrection, une sévère répression poursuit ceux qui se sont levés pour défendre la République ( comme dans tout le département ) .

Le département a connu un important exode rural à partir des années 1850. La commune perd la moitié de sa population en un peu plus de cent ans .La région est également frappée par une suite d’aléas, tant régionaux que nationaux, tels qu’épidémies de choléra puis pertes humaines dues aux guerres mondiales ( nombreux jeunes hommes décédés au front durant la Première Guerre mondiale ) .

Durant la Seconde Guerre mondiale, le département est occupé par l'Italie en 1942 et 1943, puis par l'Allemagne nazie, suite à la défaite Italienne , jusqu'en août 1944 . C’est à cette période que la ville voisine de Sisteron est bombardée par les alliés ( suite au Débarquement de Provence ) . Le village est libéré le 19 août 1944 .

RENOUVEAU AGRICOLE

____________________________

La commune d'Aubignosc est incluse dans le périmètre d’attribution de quatre labels Appellation d'origine contrôlée ( AOC ) ( dont l’Huile essentielle de lavande de Haute-Provence et le Banon ) et de neuf labels Indication géographique protégée ( IGP ) ( pommes des Alpes de Haute-Durance, miel de Provence, agneau de Sisteron ) .

La culture de l’olivier y est pratiquée depuis des siècles, bien que limitée à des petites surfaces . Le terroir d’ Aubignosc est en effet à la limite de l’altitude tolérée par cet arbre . Difficilement exploitable au-delà de 650 mètres d’altitude, l’oliveraie communale s’étend sur 22 ha et compte 1 600 arbres . L’huile produite à partir des olives récoltées dans la commune bénéficie des AOC huile d’olive de Provence et huile d’olive de Haute-Provence .

 

 

 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

____________________________________________

CHATEAU NEUF VAL SAINT DONAT

le village moderne

____________________________________________

 

Le village est situé au pied de la montagne de Lure, dans un vallon parallèle à la vallée de la Durance, ( parc naturel régional du Luberon ) . Le territoire est valloné, et présente un fort ensoleillement ; le caractère provençal est visible sur le patrimoine bâti typique de cette région, avec des jas et des cabanes en pierre sèche ( bories, cabanons . . .) ; mais également de nombreuses ruines, dont l'ancien village. Malgré un fort exode rural, la commune a gardé des activités traditionnelles (agriculture , élevage d'agneau, culture d'oliviers), et a connu une importante croissance démographique durant la deuxième moitié du XXéme siècle .                         

( population actuelle environ 500 habitants ) .

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

ABONNEZ VOUS A NOS PUBLICATIONS dranreb0434

ou à celles de NOTRE AUTRE BLOG ber.dranreb04

_____________________________________

SUIVI de la PROGRESSION de nos 3 AMI(e)S sur les

CHEMINS DE SAINT JACQUES ou sur

COMPOSTELLE de 2012 à 2016 - 4 ans de bonheur et de découvertes

___________________________________

Le vieux village ( ruines ) 

___________________________________

 

Le vieux village de Châteauneuf-Val-Saint-Donat est bâti sur une butte dominant la plaine, et se trouve à l'Est du hameau des Chabannes. Les premières mentions écrites du village datent de 1220 (sentence arbitrale de Meyrargues, archives des Bouches du Rhône).

Comme de nombreux villages Provençaux, il est construit sur une éminence, ce qui permit dans les siècles passés de le défendre des multiples invasions . Quelques monnaies Gauloises et Romaines trouvées dans les environs laissent penser que ce site fut occupé très tôt. Sur le sommet de la butte était construit le château . Le village s'étalait sur les pentes Sud et Sud-Ouest. Il était autrefois fortifié comme l'indique la signification de son nom Castrum ( petite agglomération fortifiée ).

Une délibération du conseil municipal, datée du 9 Février 1653,dit :

" . . . autorise la démolition du Barry et du Portal, et que plusieurs particuliers, dont les maisons étaient contiguës aux Barrys, ayant élevé des protestations, ont la permission de récupérer les pierres sans abus, pour refaire la cantonade de leur maison".

Les rues principales du village portaient les noms de Soubeyranne, Jarlandins, Colombier . . .. Les ruelles du Four, de l'Andronne, de Clastre reliaient les rues principales entre elles. Quelques maisons situées en contrebas de l'enceinte constituaient le quartier de la Bourgade. L'église, située à l'intérieur même du bourg, adossée sur le flanc Sud du château, portait le nom de Notre-Dame de l'Etoile. L'église Sainte Antoine existe toujours et se trouve à une centaine de mètres, au Sud du vieux village. Le vieux village a, depuis la fin du XIXéme siècle, était abandonné par ses habitants.

LIEN vers plus de détails sur le CHATEAU et la CHAPELLE SAINTE ANTOINE

Le CAMIN ROUMIEU - CHEMIN d'ARLES en Direction de SAINT JACQUES de COMPOSTELLE 

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS   --   goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour AGRANDIR les PHOTOS, CLIQUER DESSUS -- goelandmedia.prod@gmail.com (C)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires